Aéroport international d’Alger, douane : un chanteur français casse la baraque (Vidéo)

douane aéroport international Alger

Un chanteur franco-algérien a récemment enflammé les réseaux sociaux avec une vidéo dévoilant une scène typique mais méconnue à la douane de l’aéroport international d’Alger. En quelques heures, la vidéo est devenue virale, suscitant une avalanche de réactions contrastées.

Dans cette séquence, le rappeur Kofs, de son vrai nom Foued Nabba, explique de manière presque pédagogique une pratique courante mais souvent source de stress pour les voyageurs. « Si vous venez en Algérie, et que sur vos valises il y a un marquage avec de la craie, ça veut dire qu’ils vont bien vous fouiller », annonce-t-il d’un ton sérieux en regardant la caméra. Il s’adresse directement à un voyageur dont le bagage a été marqué, lui lançant un avertissement ironique : « Tu vas y passer. »

Le rappeur, connu pour son humour et son franc-parler, filme ensuite la scène où le jeune homme en question se fait fouiller par une douanière. « Ça fait de la peine », commente Kofs avec une pointe d’ironie, soulignant à la fois la banalité et l’inévitabilité de cette inspection.

Douane à l’aéroport international d’Alger : la scène suscite des réactions contrastées

Cette vidéo a rapidement capté l’attention du public, générant des milliers de vues et de commentaires. « Prenez une valise blanche », a ironisé une internaute, suggérant qu’une valise de cette couleur rendrait les marques de craie invisibles. D’autres ont souligné l’inévitabilité de ces contrôles douaniers. « La douane sert à ça ! C’est tout à fait logique si y’a un doute ils fouillent. À Roissy c’est pareil ! Tant que l’on a rien à se reprocher il est où le problème? La sécurité avant tout », a commenté un internaute visiblement blasé par la polémique.

Certaines personnes ont tenté de relativiser l’incident, rappelant qu’il ne s’agit que d’un contrôle de routine. « C’est juste un contrôle, rien de dramatique », a écrit une jeune fille, mettant en perspective la situation.

Cependant, toutes les réactions n’ont pas été aussi mesurées. Certains internautes ont proposé des solutions pour éviter ces fouilles, comme l’utilisation de lingettes pour effacer les marques de craie. « Utilisez une lingette pour effacer la trace de la craie », a conseillé un internaute, ignorant que ce type de comportement est non seulement illégal mais aussi contre-productif.

Face à cette suggestion, plusieurs autres utilisateurs ont rappelé l’importance de respecter les procédures de sécurité. « Effacer les marques de craie est interdit et peut entraîner des sanctions plus sévères », a prévenu un commentateur. Les douaniers ont en effet des procédures strictes à suivre pour garantir la sécurité de tous les passagers, et tenter de contourner ces règles peut entraîner des conséquences fâcheuses.

@lactutwitch

Kofs et la douane algerienne #kofs #algerie #algeria #douane #dzair #dz #🇩🇿 #rapfr #avion #algerie🇩🇿 #foryoupage #fypage #foryou #pourtoi #prt #fyp #fr

♬ son original – L’Actu 👀

 

Cette vidéo de Kofs met en lumière une réalité souvent méconnue des voyageurs se rendant en Algérie. Les contrôles douaniers, bien que souvent perçus comme intrusifs, sont une mesure de sécurité essentielle pour prévenir diverses formes de trafic et assurer la sûreté de tous. Les marquages à la craie, utilisés par les douaniers pour indiquer les bagages à inspecter, sont une méthode simple mais efficace pour gérer le flux de passagers et détecter d’éventuelles irrégularités.

En dépit de la polémique suscitée par cette vidéo, il est crucial de rappeler que ces contrôles sont similaires dans de nombreux autres aéroports à travers le monde. Les voyageurs doivent donc être préparés à se conformer à ces procédures, quelles que soient leurs destinations.

Lire également :

Voyage : un invité très spécial débarque à l’aéroport international d’Alger et suscite un engouement sans précédent

Aéroport international d’Alger : le PDG Mediouni va utiliser l’intelligence artificielle contre des employés

Aéroport international d’Alger : Mediouni surprend les voyageurs avec un nouveau changement