Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Aéroport international d’Alger : une saisie insolite sur un voyageur (Vidéo)

Published

on

Nouveau programme vols Algérie

Immigration – Algérie Visas et Voyages – Des policiers exerçant au niveau de l’aéroport international d’Alger ont réalisé une saisie, pour le moins, insolite sur un passager. Ce dernier a été immédiatement arrêté. C’est en effet ce qu’on a pu voir sur des images rapportées par la chaine de télévision arabophone Ennahar TV. 

Ainsi, les services de l’ordre exerçant au niveau de l’enceinte aéroportuaire de la capitale algérienne ont pu saisir plusieurs morceaux de cannabis. Ils ont pu retrouver ceux-ci à l’intérieur d’un tube de shampooing. Un échange lunaire s’en est alors suivi, juste après la saisie, avec le propriétaire du tube.

« Ce tube est le vôtre monsieur ?», demande un policier au propriétaire du shampooing. « Oui, c’est le mien», répond le voyageur. L’agent de police lui demande alors s’il savait ce que contenait le tube. « Du shampoing, de toute évidence», répond le passager. « Votre tube de shampoing contient des produits illicites », signale le policier. C’est à ce moment là que, le voyageur le coupe et affirme qu’il ne lui appartenait pas.

 

Dans un tout autre registre, il y lieu de rappeler qu’un autre incident insolite s’était produit, au cours du mois de mai dernier, au sein de l’enceinte aéroportuaire Houari Boumediène. Un passager qui était à bord d’un vol en provenance de France a asséné « un coup de tête » à un vrai douanier lors d’un contrôle des bagages à l’aéroport d’Alger.

En effet, d’après le même média, cette fameuse scène a eu lieu après qu’un voyageur venant de France a perdu patience suite à la perte de sa valise. L’individu de 41 ans s’est dirigé vers le responsable qui opérait justement dans le couloir de contrôle les bagages qui lui a demandé de patienter, chose qu’il n’a pas faite.

Après insistance dudit douanier, l’homme asséna un coup de tête  à celui-ci, assez violent pour le mettre en arrêt de travail pendant 3 jours d’après le médecin légiste qui a délivré le certificat médical. L’agresseur a été poursuivi pour « agression d’un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions » devant le tribunal correctionnel de Dar El Beida qui a reporté le procès à une date ultérieure.

Lire également :

« Un gang » derrière la pénurie des billets chez Air Algérie : des déclarations choc

Advertisement

Trending