Les scènes de pagaille qu’ont connues hier mardi des agences de réservation d’Algérie Ferries dans plusieurs villes françaises continuent de susciter les réactions. Malgré le démenti du PDG d’Algérie Ferries, les clients ne veulent rien entendre : des agences ont été prises d’assaut ce mercredi.

Advertisement

Tout est parti d’une rumeur, diffusée sur les réseaux sociaux, faisant état du début, le 10 mai, de la vente des billets du programme d’été. Durant la matinée d’hier, des agences de la compagnie maritime nationale en France ont été prises d’assaut par des foules de clients venus réserver.

Or, il n’y avait rien à vendre dans les agences, puisque le programme n’est pas encore validé par le gouvernement. Résultat des comptes : des attroupements ont été formés devant les agences, donnant lieu à des images désolantes largement relayées sur les réseaux sociaux.

Le PDG d’Algérie Ferries Kamel Issaad a démenti l’ouverture de la vente des billets. Dans une déclaration faite hier à visa-algerie.com, il a affirmé que « les ventes des titres de transport pour la saison estivale 2022 ne sont pas encore ouvertes ».

Algérie Ferries : « les scènes de pagaille » reprennent à Marseille

Malgré ce démenti, certains clients sont revenus à la charge ce mercredi. Des agences Algérie Ferries en France ont connu des scènes similaires. Devant l’Agence d’Algérie Ferries de Marseille, des dizaines d’Algériens se sont rassemblés dans l’espoir d’acheter un billet vers l’Algérie.

Dans une autre vidéo, diffusée sur Facebook, on voit des clients insister pour être reçus à l’intérieur de l’agence, devant les agents, qui ne savent visiblement pas quoi répondre, à part demander aux présents « de ne pas filmer ».

Si certains pointent les auteurs de la rumeur, dont les objectifs restent toujours inconnus, d’autres estiment que c’est le résultat de la fermeture qui perdure. C’est le cas par exemple du député de l’émigration, Abdelouahab Yagoubi.

Dans un post publié ce mercredi sur sa page Facebook, il déplore ces scènes de pagaille qui sont, selon lui, « la conséquence inévitable de la fermeture qui perdure et du retard inacceptable de l’ouverture des réservations en ligne ».

D’ailleurs, il estime que « cette gestion chaotique n’honore pas du tout le gouvernement algérien ».


Source : Visa Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici