Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Actualité

Agression de 4 étudiantes : Le procureur donne des détails

Published

on

agression étudiantes procureur Algérie

Actualité Algérie – Le procureur de la République près le tribunal de Boudouaou, à Boumerdes (Algérie), a animé, ce mardi 1er mars, une conférence de presse pour donner des détails sur l’agression de 4 étudiantes à la résidence universitaire Chenoui Aïcha. Il s’avère que l’auteur de l’agression n’est seul à être poursuivi dans cette affaire.

Les faits remontent à la soirée du vendredi 25 février, quand un individu s’est introduit vers 23h30, à l’intérieur de la résidence universitaire de Boudouaou, à Boumerdes. Il s’agit d’un maçon de 31 ans travaillant dans un chantier mitoyen de la résidence. L’individu avait escaladé le mur qui sépare son chantier de la résidence pour agresser les étudiantes présentes, notamment dans le pavillon S.

En fait, les détails donnés par le procureur sur l’agression des 4 étudiantes qui s’est déroulée en Algérie sont terrifiants. Il s’avère que l’individu s’est introduit dans la résidence dans le seul but d’agresser les étudiants, avec une arme blanche, à savoir un marteau. Selon le récit du procureur de la République, l’agresseur est monté au 3e étage du pavillon, a coupé le courant électrique et s’est introduit dans une chambre où il a donné des coups de marteau aux deux étudiants qui s’y trouvaient.

Deux agents de sécurité poursuivis dans l’affaire de l’agression de 4 étudiantes en Algérie

Dans son acte de violence, il monte au 4e étage et trouve sur sont chemin deux autres étudiantes qu’il agressera sans hésiter. L’une d’elle recevra un coup sérieux à la tête. Mais les cris des victimes feront fuir l’agresseur que les agents de sécurité de la résidence arrêteront au rez-de-chaussée. Ces derniers appelleront également les services de sécurité qui se rendront aussitôt sur les lieux.

Les éléments de la police judiciaire ont conduit l’agresseur au commissariat pour l’enquête alors que les pompiers ont évacué les victimes vers des établissements hospitaliers. Deux à l’hôpital Zemirli d’El Harrach et deux autres à l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger. Deux d’entre elles regagneront leurs domiciles alors que les deux autres subiront des interventions chirurgicales, vu la gravité de leurs blessures.

Le procureur ne manquera pas d’indiquer que les agents de sécurité de la résidence ont fait preuve de négligence de laxisme. L’un d’eux était absent et se trouvait à son domicile. L’agent censé se trouver à l’endroit où l’agresseur s’est introduit n’était pas à son poste, ajoute le magistrat. Les deux seront poursuivis pour non assistance à personnes en danger. Pour ce qui de l’accusé principal, il sera mis sous mandat de dépôt pour tentative d’assassinat avec préméditation.

Lire également : Équipe d’Algérie : Développement important pour le mondial 2022

Advertisement

Trending