Reprise des vols– L’opération de rapatriement mise en place par Air Algérie, en date du 4 décembre dernier, a permis à des milliers de ressortissants algériens bloqués à l’étranger de rentrer au bercail. En revanche, des dizaines de milliers de personnes se retrouvent toujours bloquées. Ce qui les a poussés à interpeller la compagnie nationale algérienne afin de l’inciter à reprendre les vols réguliers à destination de l’Algérie. 

C’est Kamel Beldjoud, ministre de l’intérieur algérien, qui a évoqué le nombre des ressortissants algériens ayant émis le vœu de se rendre en Algérie. Selon le responsable algérien, pas moins de 25.000 personnes se sont inscrites auprès des services consulaires et auprès de son ministère. Ce chiffre est beaucoup plus élevé que le nombre de personnes inscrites sur les listes des vols de rapatriement d’Air Algérie. Pour rappel, 5000 personnes s’étaient inscrites sur ces dernières listes. C’est ce qu’avait annoncé la compagnie nationale aérienne algérienne.

Rapatriement vers l’Algérie : le nombre des demandeurs augmente sans cesse

Le ministre algérien a déclaré, hier samedi 19 décembre, lors de son audition par la commission des finances de l’Assemblée populaire nationale (APN), que le nombre d’algériens souhaitant se faire rapatrier augmente de plus en plus, au fil des jours. Il a expliqué, à cet égard, que la compagnie nationale est entrain de fournir des efforts colossaux afin de mener à bien les opérations de rapatriement. Et cela malgré les innombrables difficultés auxquelles elle fait face. Il s’agit surtout de « la fermeture de l’espace aérien de nombreux pays, ce qui rend obligatoire l’obtention d’autorisations spéciales ». C’est ce qu’a affirmé à ce sujet Kamel Beldjoud, sans toutefois donner plus de précisions.

Reprise des vols réguliers ou continuité des vols de rapatriement : qu’en est-il ?

Par ailleurs, il y a lieu de souligner que le communiqué de l’APN ne contient aucune déclaration du ministre de l’intérieur, ayant trait à la reprise des vols réguliers ou à la poursuite des vols de rapatriement vers l’Algérie. Sachant que la récente opération de rapatriement mise en place par la compagnie nationale a officiellement pris fin, en date d’hier 19 décembre. Des vols supplémentaires ont été ajoutés au programmes. Cependant, ni les ministères algériens ni Air Algérie n’ont communiqué sur cette épineuse question.

Mais aussi, aucune information n’a filtré au sujet de la suppression de l’autorisation exceptionnelle permettant à certains ressortissants algériens de rentrer chez eux. Cette attestation dérogatoire, faut-il le rappeler, est obligatoire pour tous les voyageurs. Faute de quoi, le passager ne pourra en aucun cas embarquer à destination du plus grand pays d’Afrique.

Lire également :

Reprise des vols de rapatriement à destination de l’Algérie : la date enfin dévoilée