Air Algérie a reçu ces derniers jours deux bonnes nouvelles. La première est importante à court terme. 

Advertisement

La compagnie aérienne nationale pourra bientôt augmenter le nombre de ses vols internationaux, ce qui lui permettra de mieux répondre à la demande durant la saison estivale et de renflouer ses caisses.

Le porte-parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi, est revenu sur le sujet dans un entretien accordé au site spécialisé dans l’actualité du transport aérien GATE 7.

Vers le retour de plusieurs liaisons en été

Selon lui, Air Algérie est prête pour la saison estivale, connue pour drainer les grandes foules. « Nous allons ajouter de nouvelles fréquences pour répondre au mieux aux besoins de nos clients. Air Algérie s’est préparée pour faire face au rush d’été qui commence mi-juin pour se terminer mi-septembre tant sur le plan humain que sur le plan logistique », explique le porte-parole de la compagnie aérienne nationale.

Si le décret exécutif annonçant le détail du nouveau programme des vols n’est pas encore publié, Amine Andaloussi donne des indications sur le contenu.

Le créneau des vols avec la France sera bien évidemment renforcé avec l’ajout de nouvelles destinations qui n’ont pas été desservies depuis mars 2020.

« Air Algérie est prête à ouvrir plus de destinations dont Bordeaux, Metz et Montpellier en fonction des instructions des autorités. », précise-t-il.

De nouveaux avions et des ambitions

La deuxième bonne nouvelle concerne son avenir à moyen et long terme. Lors du dernier Conseil des ministres, le président de la République a donné son accord pour l’acquisition de quinze nouveaux appareils.

Un renfort important qui fera passer le pavillon national dans une autre dimension si la gestion suit le renouvellement de sa flotte. Air Algérie deviendra la plus grande flotte maghrébine avec 71 avions.

Cette décision a rouvert la voie aux ambitions chez Air Algérie qu’on disait en risque de faillite il y a quelques mois.

En effet, l’arrivée de quinze nouveaux avions pourrait permettre à Air Algérie de penser à amplifier son réseau de destinations et à éventuellement rouvrir le dossier de la liaison directe avec les Etats Unis. C’est ce que confie Amine Andaloussi, porte-parole de la compagnie, dans ses déclarations à GATE 7.

« Avant la pandémie de Covid-19 nous avions élaboré un plan de développement qui ciblait le Nigeria et le Cameroun en Afrique et les Etats-Unis. Il nous appartient de le mettre en œuvre puisque les conditions sont de nouveau réunies. », détaille-t-il.

En plus des Etats Unis, on voit que le pavillon national compte se redéployer en Afrique, où il accuse un petit retard sur des concurrents du continent et d’autres des pays du Golfe.

Source : Visa Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici