Voyages et immigration – La diaspora algérienne aux quatre coins du monde a eu la main lourde sur les critiques adressées à l’égard de la compagnie nationale Air Algérie.

Advertisement

Sur les réseaux sociaux, la compagnie de transport aérien Air Algérie est la cible des citoyens de la diaspora algérienne. Ainsi, plusieurs internautes postent des témoignages de leurs expériences de vols avec ladite compagnie. Quelques uns, pour qui les voyages se sont bien déroulés, la recommandent mais la plupart expriment plutôt leur mécontentement dû à plusieurs raisons.

En effet, les polémiques concernant la compagnie algérienne se sont enchainées depuis la reprise des vols internationaux en juin dernier. La communauté algérienne à l’étranger a notamment mis en avant l’insuffisance du nombre de vols assurés. Les 32 vols hebdomadaires du transporteur n’ont visiblement pas apaisé la demande très forte. Notons qu’Air Algérie n’est pas totalement fautive sur ce point puisque le nombre de vols a été fixé par le gouvernement algérien.

Air Algérie pointée du doigt par la diaspora

Plusieurs clients qui ont acheté leurs billets avant la fermeture des frontières en mars 2020 et qui n’ont donc pas pu les consommer, ont souhaité se faire rembourser après la reprise des vols au niveau international. Les chiffres officiel font état de 500.000 billets annulés. Avec la réouverture de quelques unes de ses agences, Air Algérie a annoncé que toutes les opérations y seront effectuées. Cependant, il semblerait que jusqu’à présent, seules les revalidations des billets pour des dates ultérieures ont été opérées. Les remboursements seraient toujours au point mort.

La diaspora algérienne a également critiqué le fait qu’Air Algérie assure l’essentiel de ses vols avec la France, et plus précisément avec la capitale Paris. Les appels à la réouverture des frontières se sont donc succédés au cours de ces dernières semaines. Le député de l’immigration responsable de la région France-nord, Abdelouahab Yagoubi s’est d’ailleurs exprimé une nouvelle fois. Au cours d’une réunion au ministère des affaires étrangères, il indique avoir « abordé au cours de cette réunion le dossier principal relatif à la fermeture des frontières et les grandes difficultés qu’éprouve notre communauté à l’étranger à se déplacer ». Selon lui, la situation sera réglée prochainement.

L’autre raison des critiques à l’égard d’Air Algérie, et pas des moindres, est les prix très élevés des billets. Le nombre restreint des vols autorisés a effectivement mené les différentes compagnies a hausser les tarifs des billets d’avion. Les voyages se sont avérés compliqués, voire même pas envisageables pour les familles nombreuses par exemple.

Lire également : Réouverture totale des frontières de l’Algérie : nouvelles précisions

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici