Connect with us

casino siteleri 1xbet

gaziantep escortgaziantep escortgaziantep escort
izmir escort
Jade Dream got a monster inside Nasty Blonde Teen In Stockings Toying Naked teen beauty acquires fucked sideways

Algérie Actualité

Faits divers Algérie : un voleur de caisses de Zakat dans une mosquée humilié

Published

on

voleur caisse Zakat Algérie

Immigration – Algérie Visas et Voyages La police de Mostaganem a arrêté un homme de 55 ans accusé d’être le voleur de la caisse de la zakat dans une mosquée. Le suspect, originaire de Mascara, a été humilié puis dénoncé par l’imam de la mosquée et d’autres témoins. 

Selon les informations du média arabophone Ennahar, les services de police ont visionné les vidéos de surveillance et ont confirmé l’identité de l’inculpé, qui a été transféré immédiatement au commissariat pour enquête. Il sera déféré devant le juge d’instruction dans les tous prochains jours. Il est à signaler que, le suspect est un récidiviste. Il était impliqué dans plusieurs affaires de vol similaires et avait déjà volé les caisses de la zakat dans d’autres mosquées. Il profite des heures de prière pour casser le cadenas de la caisse à l’aide d’un tournevis.

Le vol de la zakat, une aumône obligatoire dans l’islam, est considéré comme un crime grave en Algérie. Les autorités doivent prendre des mesures pour assurer la protection de cet argent destiné aux démunis et aux nécessiteux. Les actes de ce genre sont inacceptables et doivent être punis pour dissuader tout autre criminel de commettre de tels actes.

Vol en Algérie : ce que stipule le code pénal

Art. 353. (Modifié) – Sont punis de la réclusion à temps, de dix (10) à vingt (20) ans et d’une amende de un million (1.000.000) de DA à deux millions (2.000.000) de DA, les individus coupables de vol commis avec deux au moins des circonstances suivantes :

1- si le vol a été commis avec violence ou menace de violence ;

2- si le vol a été commis la nuit ;

3- si le vol a été commis en réunion par deux ou plusieurs personnes ;

4- si le vol a été commis à l’aide d’escalade, d’effraction extérieure ou intérieure, d’ouverture souterraine, de fausses clés, ou de bris de scellés, dans une maison, appartement, chambre ou logement, habités ou servant à l’habitation ou leurs dépendances ;

5- si les auteurs du vol se sont assurés la disposition d’un véhicule motorisé en vue de faciliter leur entreprise ou de favoriser leur fuite ;

6- si l’auteur est un domestique ou serviteur à gages, même lorsqu’il a commis le vol envers des personnes qu’il ne servait pas, mais qui se trouvaient soit dans la maison de son employeur, soit dans celle où il l’accompagnait ;

7- si le voleur est un ouvrier ou apprenti, dans la maison, l’atelier ou magasin de son employeur ou s’il est un individu travaillant habituellement dans l’habitation où il a volé.

Art. 354. (Modifié) – Sont punis d’un emprisonnement de cinq (5) à dix (10) ans et d’une amende de cinq cent mille (500.000) DA à un million (1.000.000) de DA, les individus coupables de vol commis avec une seule des circonstances suivantes :

1 – si le vol a été commis la nuit ;

2 – si le vol a été commis par deux ou plusieurs personnes ;

3 – si le vol a été commis à l’aide d’escalade, d’effraction extérieure ou intérieure, d’ouverture souterraine, de fausses clés, ou de bris de scellés, même dans un édifice ne servant pas à l’habitation. Le tribunal peut, en outre, prononcer la peine de l’interdiction d’un ou de plusieurs des droits.

 

Lire également :

Algérie : un touriste français choqué par ce qu’il a vu chez un coiffeur (Vidéo)

 

Algérie

Air Algérie 

Trending