Après la firme italienne Fiat, un autre géant automobile débarque en Algérie (Photos)

Algérie automobile

Immigration –  Algérie visas et voyages Après la firme italienne Fiat, un autre géant automobile débarque en Algérie, au grand bonheur des consommateurs algériens. Il s’agit en effet du constructeur automobile allemand Opel.

Les premiers véhicules Opel destinés au marché algérien sont récemment arrivés dans un port algérien, marquant ainsi le début de cette collaboration. Pour le moment, la gamme proposée par Opel se compose de deux modèles, mais il est prévu d’élargir l’offre dans un avenir proche pour répondre aux différentes préférences des consommateurs.

L’arrivée d’Opel en Algérie témoigne de l’attractivité croissante du marché automobile algérien pour les grands constructeurs internationaux. Ce pays d’Afrique du Nord offre un potentiel important en termes de demande de véhicules, notamment en raison de l’augmentation du pouvoir d’achat et de la croissance économique.

Les consommateurs algériens voient l’arrivée de la marque allemande comme une opportunité d’accéder à une marque automobile réputée, connue pour la qualité et la fiabilité de ses véhicules. Cela leur offre également un choix plus large et une concurrence accrue sur le marché, ce qui peut se traduire par des prix plus compétitifs et des offres promotionnelles avantageuses.

Pour les concessionnaires et les professionnels de l’automobile en Algérie, l’arrivée d’Opel représente une opportunité de diversification et d’expansion de leurs activités. Cela leur permet de proposer une gamme de véhicules plus complète et de répondre aux besoins et aux attentes variés des consommateurs.

Il convient de noter que l’arrivée d’Opel en Algérie s’inscrit dans le cadre d’une tendance plus large d’ouverture du marché algérien aux investissements étrangers dans différents secteurs. Le gouvernement algérien met en œuvre des réformes économiques visant à attirer les investissements étrangers et à diversifier l’économie du pays.

 

 

De son coté, la firme italienne Fiat a annoncé en avril dernier une baisse des prix de ses voitures, et ce suite à l’obtention du label d’origine Europe (EUR 1) pour ses usines européennes. Ceci permet d’avoir accès à des droits de douane avantageux. Ce qui a pour le coup impacté les prix des véhicules commercialisés en sol algérien.

La Fiat 500 hybride sera commercialisée désormais au prix de 2,38 millions de dinars (TTC) au lieu de 2,638 millions de dinars. De son coté, le prix de la Fiat 500 passe de 3,790 millions de dinars à 3,435 millions de dinars. Pour l’utilitaire Fiat Doblo, son nouveau prix est de 3,178 millions de dinars. Cette dernière se vendait à 3,259 millions de dinars.

 

Lire également :

Lunaire ! Aéroport international d’Alger : une douanière devient la risée du Web (Vidéo)

Plateaux repas, Ramadan 2023 : précisions importantes de la compagnie aérienne nationale Air Algérie 

Insolite. Le lancement d’un Netflix « kabyle » en France et en Algérie suscite des moqueries (Photo)

Coup de tonnerre – Le gouvernement va exporter les voitures fabriquées en Algérie

Algérie : un touriste français choqué par ce qu’il a vu chez un coiffeur (Vidéo)

France : une vidéo totalement folle d’une maman algérienne enflamme la toile