L’Algérie a enregistré un nouveau record de contaminations à la Covid-19 au cours des dernières 24 heures. C’est en effet ce qu’indique le dernier bilan publié ce mercredi 18 novembre.

Advertisement

Ainsi, 1038 personnes ont été testées positives à la Covid-19 au cours des dernières 24 heures. Il s’agit là d’un chiffre jamais atteint depuis le début de la pandémie dans le pays en mars dernier. L’Algérie a dépassé le cap des 1000 cas quotidiens pour la première fois hier mardi, avec 1002 nouvelles infections enregistrées en 24 heures. Il y a lieu de noter qu’avec ce nouveau bilan, le nombre de cas enregistrés depuis l’apparition du virus mortel en Algérie passe à 70.629.

En outre, rappelons qu’une nouvelle mesure de lutte contre la pandémie est entrée en vigueur ce mercredi en Algérie, il s’agit de la fermeture de certains commerces dont les cafés et restaurants. Les établissements de ce type doivent fermer leurs portes à 15h00 dans les wilayas concernées par le confinement partiel.

Les nouvelles mesures de lutte contre la Covid-19 sont-elles efficaces ?

Toujours dans le même volet, rappelons également que le gouvernement avait modifié les horaires du confinement partiel. Ainsi, cette mesure entre en vigueur de 20h00 à 05h00 du matin depuis mardi 10 novembre. Toutefois, une semaine après, ces mesures semblent peu efficaces à endiguer la propagation de la Covid-19. En effet, il s’agit de la période ayant enregistré le plus de contaminations depuis le début de la pandémie en Algérie, avec de nouveaux records de cas presque quotidiennement.

Face à la situation sanitaire qui continue de se dégrader, plusieurs spécialistes ont ainsi appelé à l’application de mesures plus draconiennes.. Le professeur Riyad Mahyaoui, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie en Algérie, s’est d’ailleurs exprimé sur la question. Dans un entretien accordé à Ennahar ce 18 novembre, ce spécialiste n’écarte ainsi pas la possibilité d’un retour au confinement total. Pour le Pr Mahyaoui, une telle mesure est tout à fait plausible, dans le cas où les mesures actuelles ne freinaient pas la propagation de la Covid-19.

Lire également :

Coronavirus en Algérie : forte baisse des contaminations ce lundi

Advertisement