Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Devises Algérie

Diaspora : record pour les transferts des devises vers l’Algérie ? (Banque Mondiale)

Published

on

transferts devises Algérie

Immigration – Algérie Visas et Voyages – Dans une note d’information publiée récemment, la banque mondiale a fait un état des lieux des transferts de devises par les expatriés, dont les Algériens, à destination de leurs pays d’origine. 

Ainsi, les montants envoyés par la diaspora algérienne devraient connaitre une légère hausse d’ici la fin 2022, par rapport à l’année passée. Ces transferts de devises vers l’Algérie devraient atteindre 1,829 milliard de dollars, contre 1,759 milliards en 2021. La banque mondiale précise que dans certains pays, « qui pratiquent des taux de change multiples », des sommes très conséquentes ne transitent pas par le marché officiel à cause du fait que les marchés parallèles des devises offrent de meilleurs taux de change. C’est le cas de l’Algérie où est constatée une différence conséquente entre les taux de conversion officiels et informels.

Transferts de devises vers l’Algérie : le gouvernement veut un effort supplémentaire de la diaspora

Le gouvernement veut capter plus de transferts de devises de la diaspora. Le Premier ministre, Aïmene Abderrahmane, a d’ailleurs invité en novembre 2021 les ambassadeurs et les diplomates algériens à faire un effet supplémentaire de direction des immigrés pour bénéficier de leur apport au développement économique du pays.

« Le développement qu’a connu notre communauté à l’étranger, au cours des dernières décennies, lui permet d’apporter une contribution qualitative et importante à l’amélioration du niveau de développement de notre pays, à travers des investissements à forte valeur ajoutée», avait notamment affirmé le responsable algérien dans un discours prononcé devant les participants à la Conférence des chefs des missions diplomatiques et des consuls algériens, qui s’est tenue à Alger.

Le chef du gouvernement a également mis l’accent sur « le faible niveau de transferts des devises de l’immigration algérienne ». Il cite des chiffres, dont les données d’un ancien rapport de la Banque mondiale. Selon lui, ce document souligne que « les transferts en devises des Algériens étaient de seulement 1,7 milliard de dollars »« La valeur de ces envois de fonds est actuellement très faible par rapport aux pays qui ont une communauté beaucoup plus petite que la nôtre.», a-t-il ajouté.

Aïmene Benabderrahmane donne également un autre chiffre. « Les envois des Algériens n’ont pas dépassé 3,2 milliards de dollars en moyenne annuelle, y compris les envois de retraités à l’étranger, au cours des trois dernières années, soit près de 2% du PIB (produit intérieur brut)», indique-t-il.« Les envois de fonds vers l’Afrique subsaharienne ont atteint 44 milliards de dollars en 2019 », précise-t-il. « Ces envois de fonds augmentent rapidement et dépassent désormais les niveaux d’aide publique au développement et d’investissement étranger direct en Afrique subsaharienne », signale le ministre.

Outre cela, l’orateur a cité aussi d’autres exemples de pays qui bénéficient des fonds de leurs citoyens de l’étranger, à l’image de l’Inde (83,1 milliards de dollars), la Chine (68,4 milliards de dollars), le Mexique (38,5 milliards), les Philippines (35,2 milliards de dollars), l’Egypte (26,8 milliards de dollars), le Nigeria (24,3 milliards de dollars) et le Pakistan (21,0 milliards de dollars).

 

 

Lire également :

Une célèbre influenceuse taquine la compagnie aérienne nationale Air Algérie

 

Trending