Évitez cette erreur à l’aéroport d’Alger : la douane vous voit, vous risquez de le payer cher (Vidéo)

douane aéroport international Alger

À l’aéroport international Houari Boumédiène d’Alger, une erreur courante et pourtant grave peut coûter cher aux voyageurs. Cette faute, souvent commise par ignorance ou par malice, est de tenter d’éviter les contrôles douaniers en effaçant les marques de craie blanche apposées sur les bagages. Une vidéo récemment diffusée par une chaîne de télévision privée algérienne a mis en lumière cette pratique et les conséquences qui en découlent.

Lorsqu’un bagage est marqué de craie blanche à son arrivée sur le tapis roulant, cela signifie qu’il a été sélectionné pour un contrôle supplémentaire par les agents de la douane algérienne. Cette sélection peut être due à la détection de produits suspects ou interdits à l’importation, ou simplement à des vérifications aléatoires visant à assurer la sécurité et le respect des lois en vigueur.

Certains voyageurs, croyant pouvoir tromper les douaniers exerçant à l’aéroport d’Alger, effacent discrètement cette marque de craie dans l’espoir d’échapper à un contrôle plus rigoureux, mais, c’est une erreur qu’ils commettent. Ce comportement ne passe pas inaperçu. Les douaniers en civil, présents dans la zone de récupération des bagages, surveillent attentivement les moindres faits et gestes des passagers.

La vidéo partagée par la chaîne de télévision montre un voyageur qui, après avoir effacé la marque de craie sur son bagage, a été immédiatement interpellé par un douanier en civil. Ce dernier l’a conduit à un poste de contrôle pour une fouille approfondie. « C’est interdit d’effacer la craie blanche », a rappelé une douanière. Lors de cette inspection, les agents ont découvert des jumelles, un objet sensible et interdit d’importation sans autorisation.

Ce voyageur a eu de la chance. Les douaniers ont choisi de faire preuve de clémence en ne procédant qu’à la saisie des jumelles, sans engager de poursuites judiciaires. Néanmoins, cette indulgence n’est pas garantie pour tous. En effaçant la craie, un passager s’expose non seulement à la confiscation des biens interdits, mais également à de potentielles sanctions légales, qui peuvent inclure des amendes sévères et même des peines de prison dans les cas les plus graves.

@youneshmdani82

#explore #abonne #jaime #fypシ #viral #foryou #foryoupage

♬ son original – ❤️‍🔥X——YœÑéSs——X❤️‍🔥

Pour éviter toute déconvenue, il est crucial de respecter les règles et les procédures douanières :

  1. Ne pas effacer les marques de craie : Si votre bagage est marqué, présentez-vous volontairement pour le contrôle supplémentaire. Cela peut accélérer le processus et vous éviter des ennuis.
  2. Déclarer les biens sensibles et les devises : Si vous transportez des objets soumis à des restrictions, assurez-vous de les déclarer correctement à l’avance et de posséder toutes les autorisations nécessaires.
  3. Connaître les lois : Familiarisez-vous avec les réglementations douanières du pays avant de voyager. Cela inclut la liste des biens interdits et les quantités maximales autorisées pour certains produits.

Au final, l’incident survenu à l’aéroport d’Alger est un rappel important de l’importance du respect des règles douanières. Les voyageurs doivent faire preuve de transparence et de coopération avec les autorités pour éviter des complications inutiles. La vigilance et la rigueur des douaniers algériens garantissent la sécurité et la conformité aux lois, assurant ainsi un passage plus fluide et sans encombre pour tous les passagers respectueux des règles.

Lire également :

Aéroport d’Alger : intercepté par la douane avec des munitions, il affirme les ramener « pour des mariages »

L’aéroport international d’Alger tourné en dérision suite à une nouveauté introduite par Mediouni

« C’est son droit  » : le PDG de l’aéroport international d’Alger défend Mister AB (Vidéo)