Algérie – L’Algérie va bientôt acquérir trois nouvelles corvettes lourdes de fabrication russe. C’est en effet ce que rapporte le site spécialisé Menadefense, confirmant une information du forum Defense & Technology.

Selon la même source, deux de ces navires sont actuellement en construction dans un chantier naval à Saint-Pétersbourg, dans le Nord-Ouest de la Russie. Les trois corvettes devraient être livrés à l’Algérie en 2021, précise la même source qui indique qu’il s’agit là d’un projet vieux d’une dizaine d’années.

En outre, Menadefense précise que ces trois corvettes sont de modèle Steregutchy Project 20380, le même utilisé actuellement par la marine russe. « La version que recevra l’Algérie va probablement disposer de missiles anti navires et anti surface Kalibr, d’un système antiaérien Pantsir M et de missiles Sam Redut, équivalent du S350. », précise par ailleurs Menadefense.

L’Algérie va acquérir de nouveaux chasseurs furtifs russes

Par ailleurs, l’Algérie a également signé un accord de deux milliards de dollars avec la Russie. Cet accord porte sur l’acquisition de 14 chasseurs furtifs de type Sukhoï Su-57.« Le ministère algérien de la Défense, dans le cadre des négociations avec l’armée russe, est parvenu à un accord sur l’achat des derniers avions russes Su-57 d’une valeur de près de deux milliards de dollars », a précisé le site avia.pro qui rapporte l’information. Le même média a indiqué que l’armée algérienne sera la première au monde à acquérir ce type d’appareils.

Par ailleurs, rappelons que l’armée algérienne se classe parmi les plus puissantes en Afrique. L’Algérie occupe ainsi la 2e place, derrière l’Égypte, selon le dernier classement établi par le site spécialisé Global fire power. Dans la région Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord), l’Algérie occupe la 3e place du classement 2020, toujours derrière l’Égypte (1er) et l’Arabie Saoudite (2e). Concernant le classement global, l’Algérie y occupe la 28e place, devançant ainsi son voisin et rival éternel le Maroc, qui occupe pour sa part la 57e place mondiale et la 6e place en Afrique.

Lire également : Soins à l’étranger : les algériens premiers clients de la France