Actualité visas et voyages – Les algériens figurent parmi les premiers ressortissants étrangers à formuler des demandes d’asile en Suisse. C’est ce que révèlent en effet les statistiques de l’année 2020, publiées ce lundi par le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) de ce pays.

Selon la même source, les ressortissants étrangers ont formulé 11.041 demandes d’asile en Suisse en 2020. Ce chiffre représente une baisse de 22,6% par rapport à l’année 2019, qui a enregistré 14.266 demandes de même nature. Cette baisse est notamment liée à la crise sanitaire de Covid-19, qui frappe le monde depuis le début de l’année dernière. La propagation de cette maladie a en effet poussé la majorité des pays du monde à adopter des restrictions sur les voyages.

Toujours selon le SEM, les algériens figurent parmi les premiers ressortissants étrangers qui formulent des demandes d’asile en Suisse. Le nombre de demandes formulées par les algériens s’élève en effet à 988 en 2020. L’Algérie se classe ainsi à la 4e position dont les ressortissants sollicitent le plus l’asile en Suisse, derrière l’Érythrée (1917 demandes), l’Afghanistan (1681 demandes) et la Turquie (1201 demandes).

Demandes d’asile en Suisse : les algériens devant les marocains et les tunisiens

Les algériens se classent également devant leurs voisins marocains et tunisiens en matière de demandes d’asile dans ce pays européen. En 2020, les ressortissants marocains ont en effet formulé 400 demandes d’asile en Suisse contre 345 en 2019. La Tunisie ne figure quant à elle pas dans le top 10 publié par le SEM.

Par ailleurs, il est également à noter que malgré la baisse du nombre total de demandes par rapport à 2019, les algériens ont été plus nombreux à demander l’asile en Suisse en 2020. Selon le SEM, le nombre de demandes formulées par les algériens en 2019 a été de 826 contre 988 en 2020. La même source n’a toutefois pas indiqué les motifs avancés pour ces demandes, ni le nombre de demandeurs d’asile qui ont vu leur demande aboutir au cours de l’année dernière.

Lire également : Visas Schengen pour les algériens : vers le durcissement des conditions d’octroi ?