Algérie-Emirats Arabes Unis– Le ministère algérien des Affaires étrangères a formellement démenti, ce jeudi 26 novembre, une information rapportée par l’agence Reuters et relayée par la plupart des médias. Il s’agit de la question de la suspension de la délivrance des visas pour les Emirats aux algériens.

Ainsi, le département gouvernemental sus-cité a tenu à faire la lumière sur la prétendue affaire de la suspension des visas pour les ressortissants algériens désirant se rendre aux EAU. « Cette information est complétement fausse. Elle est dénuée de tout fondement ». C’est ce qu’on peut notamment lire dans le communiqué du ministère algérien des affaires étrangères. Ce qui met ainsi fin à toutes les rumeurs ayant entouré cette affaire.

Rumeurs sur la suspension des visas pour les Emirats aux algériens : le MAE accuse

En effet, le même ministère a précisé que ce sont certains médias étrangers qui ont fait la promotion de cette nouvelle. Ceux-ci, pour rappel, avaient fait foi de la suspension des visas pour les Emirats aux algériens. Ils avaient même publié un document contenant une liste des pays, dont les ressortissants sont interdits d’accès aux EAU. L’Algérie figurait bien dans cette fameuse liste. Cependant, Alger a signalé que ce document a été « falsifié ». De plus, les autorités émiraties ont « formellement nié ces allégations ». Le nom de l’Algérie a été ajouté dans ledit documents par des parties « ayant des intentions suspectes », ajoute le département gouvernemental algérien.

Notons que, la liste publiée par l’agence Reuteurs, contenait 13 pays. Il s’agit notamment de la Turquie, l’Afghanistan, la Libye, le Yémen, le Kenya, l’Irak, la Syrie, l’Iran, la Somalie, le Liban, le Pakistan, la Tunisie, ainsi que l’Algérie. Il est à souligner que, seules les autorités algériennes ont démenti cette affaire, faisant étant de la de suspension des visas pour les algériens. Les autres pays concernés n’ont ni confirmé ni infirmé l’information en question.

Dans autre registre, il y a lieu de souligner que la vive polémique ayant trait à la programmation d’un vol de rapatriement depuis le Qatar a officiellement pris fin aujourd’hui. En effet, un vol spécial Qatar-Algérie aura bien lieu. Pour ce, un avion de la compagnie aérienne nationale algérienne Air Algérie a décollé ce jeudi en direction de l’aéroport international de Doha. Rappelons que, c’est la députée Amira Slim qui avait annoncé la programmation de ce vol. De suite, l’ambassade d’Algérie au Qatar a nié cette information. Ce qui a donné lieu à un échange d’accusations entre les deux parties.

 

Lire également :

Médecin algérien assassiné en Arabie Saoudite : toute la lumière sur cette affaire