Presque tous les jours, on entend parler de nouveaux éléments sur l’arbitre Bakary Gassama qui fait l’objet d’une réclamation formulée par la Fédération algérienne de football (FAF) à la FIFA. Beaucoup tissent des mirages pour faire croire que le dossier algérien comportent des preuves accablantes. Toutefois, la vérité est que toute autre. Explications.

Advertisement

On prendra l’exemple du referee algérien Mehdi Abid-Charef. Ce dernier a été suspendu à titre conservatoire par la Confédération africaine de football (CAF) il y a quelques jours. Et ce dans la foulée de la plainte déposée par les responsable du Raja Casablanca après le match face à Al-Ahly SC.

La mesure conservatoire pour les affaires sérieuse

L’Algérien était le responsable de l’assistance vidéo (VAR). Il a montré le mauvais plan d’une action qui a induit le directeur du jeu en erreur pour accorder un pénalty inexistant aux Egyptiens. L’arbitre central, Jean-Jacques Ndala (RD Congo), trompé par l’angle de la répétition, a pris la mauvaise décision. Et Abid-Charef a été tenu pour responsable parce qu’il y a eu mauvaise manipulation au VAR.  La sanction n’a pas tardé. Même s’elle est de nature conservatoire en attendant la décision finale. Mais c’est la procédure dans ce genre d’affaire.

Quant au match Algérie – Cameroun, cela fait un mois qu’il s’est joué. Et ni les arbitres du VAR ni Gassama n’ont fait l’objet de pareille sanctions. Cela veut dire que la Commission (de discipline ou d’arbitrage? Personne ne peut trancher) chargée d’examiner le “recours” algérien n’a rien décelé de grave pour geler l’activité (ne serait-ce que provisoirement) les coupables en attendant que toute la lumière soit faire sur l’éventuelle enquête. En effet, Gassama était même au VAR du quart de finale “aller” ce la Ligue des Champions CAF entre Petro Atlético et Mamelodi Sundowns. Cela montre, si besoin, que les “preuves” à l’encontre de Gassama ne sont pas aussi accablantes aux yeux de l’instance mondiale qui n’a toujours pas réagi. Et c’est mauvais signe.


Source : La Gazette du Fennec

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici