La question du renforcement des vols vers l’Algérie en prévision de la saison d’été a été abordée, dimanche 8 mai, au Conseil des ministres.

Advertisement

En effet, un nouveau programme des vols d’Air Algérie, en prévision de la saison estivale, a été approuvé à l’issue de la réunion tenue hier sous la présidence du président de la République. « Le programme sera publié par décret exécutif », a précisé la présidence algérienne.

En outre, Air Algérie a été autorisée à acquérir 15 avions pour l’ouverture de nouvelles lignes, notamment vers des pays africains et asiatiques.

Le 24 avril dernier, le président de la République avait ordonné, lors du Conseil des ministres, de réviser les tarifs des billets de transports aériens et maritimes avant la saison estivale. À ce jour, aucune décision dans ce sens n’a été annoncée.

Sur les réseaux sociaux, les réactions des internautes, notamment parmi les membres de la communauté algérienne à l’étranger, sont toutes tournées vers des appels à l’accélération des décisions du président. Les demandes de réouverture totale des frontières sont également revenues au-devant des revendications.

Les appels à la réouverture des frontières algériennes se multiplient

« Dieu merci, le président a approuvé le nouveau programme des vols d’Air Algérie en prévision de la saison d’été », peut-on lire dans un post publié sur Facebook. « Nous restons dans l’attente de l’annonce de ce nouveau programme », commente un autre utilisateur Facebook.

Outre ceux qui saluent ces décisions, d’autres se montrent plutôt pessimistes et demandent « d’abord d’appliquer les instructions du président, données le 24 avril dernier, à propos de la révision des prix des billets d’avion et de bateau ».

Plusieurs autres internautes appellent à la nécessité de la réouverture totale des frontières. « Ça suffit ! Ouvrez nos frontières ! », s’emporte alors un internaute. « L’Algérie est le seul pays au monde où l’on parle encore de la réouverture des frontières », ironise un autre.

Quant aux décisions annoncées hier dimanche 8 mai, un internaute s’interroge si « elles nécessitent vraiment d’être abordées lors du Conseil des ministres ou d’être annoncées par un décret exécutif ».

À ce propos, il estime que « c’est à la compagnie et son PDG de mettre en place un plan d’action, et ce, 5 mois avant la saison d’été ».

Source : Visa Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici