Le Conseil des ministres, tenu dimanche 8 mai sous la présidence du chef de l’État algérien, a approuvé un nouveau programme de vols pour la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Une décision qui devrait contribuer à faire baisser les prix des billets qui demeurent exorbitants, malgré quelques offres promotionnelles.

Advertisement

Depuis la réouverture partielle des frontières algériennes en juin 2021, malgré quelques programmes de renforcement des vols d’Air Algérie, les prix des billets posent problème. Après la courte période des tarifs promotionnels, lancés début avril par la compagnie, les prix des vols sont repartis à la hausse en mai.

Mais les choses peuvent bien changer dans les prochains jours. Dans le communiqué ayant sanctionné la réunion du Conseil des ministres d’hier, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a approuvé le nouveau programme des vols d’Air Algérie en prévision de la saison estivale. Le programme détaillé sera publié par décret exécutif. Une décision qui devrait se répercuter positivement sur les prix des billets vers l’Algérie.

Nouveau programme des vols : vers une baisse des prix vers l’Algérie ?

Dans ce contexte, le député de l’émigration de la quatrième région, Fares Rahmani, demande, de nouveau, l’application des instructions du président.

Dans un post publié sur sa page Facebook, le député n’a pas manqué de souligner l’impact que devront avoir les nouvelles décisions du président sur les prix et sur l’ouverture de nouvelles dessertes au profit des Algériens établis à l’étranger.

« Nous allons désormais œuvrer à ce que ces augmentations de vols auront un impact positif sur les prix des billets d’avion » prévoit-il.

Pour ce qui est de l’acquisition des nouveaux avions pour Air Algérie, le député espère que ceci contribuera « à l’ouverture de nouvelles lignes au profit de la diaspora algérienne dans certains pays, à l’instar des États-Unis ».

Quant à la question du transport maritime, la député a réitéré sa demande de réouverture de ligne desservant l’Algérie depuis l’Italie. Cette ligne devra permettre aux algériens établis dans ce pays de se rendre directement en Algérie en leur évitant « de faire l’escale via la Tunisie », ajoute encore Fares Rahmani. 

Source : Visa Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici