Crise sanitaire – Le Dr Mohamed Bekkat Berkani s’est exprimé, ce vendredi, sur la suspension des vols et le variant britannique du Coronavirus qui vient d’être détecté en Algérie. Le membre du comité scientifique de suivi de la pandémie a, dans ce sens, appelé à l’observation des mesures de protection avec davantage de rigueur.

Advertisement

Deux cas du variant britannique du Coronavirus ont en effet été découverts en Algérie. Selon l’Institut Pasteur, qui a annoncé l’information dans la soirée d’hier jeudi, l’un des cas est un ressortissant récemment rentré de France. Si le gouvernement n’a pour le moment pris aucune nouvelle mesure suite à cette découverte, elle risque néanmoins d’avoir un impact notamment sur la reprise des voyages de et vers l’étranger.

Rappelons d’ailleurs que les vols spéciaux à destination de l’Algérie seront suspendus tout au long du mois de mars prochain. Air Algérie, qui effectuait des vols de rapatriement au départ de Paris depuis le 10 janvier dernier, arrêtera donc son programme le 28 février prochain. Les représentations diplomatiques de l’Algérie à l’étranger ont également suspendu les inscription des ressortissants algériens sur les listes de rapatriement.

Suspension des vols et variant britannique en Algérie : ce qu’a dit Bekkat Berkani

Ce vendredi, le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Coronavirus, s’est de nouveau exprimé sur la décision de suspension des vols spéciaux, ainsi que sur le variant britannique de la maladie qui vient d’être détecté en Algérie. Dans un entretien à la radio de Sétif, le même spécialiste a ainsi estimé que la suspension des vols de rapatriement était « nécessaire ».

Le même spécialiste a également écarté l’instauration de nouvelles mesures sanitaires dans l’immédiat, suite à la découverte de deux cas infectés par la souche britannique du Coronavirus. « Actuellement, nous ne nous attendons pas à de nouvelles mesures car la situation est maîtrisée et reste stable ». « Nous devons attendre une à deux semaines et vois l’évolution de la situation sanitaire avec ce nouveau variant », a-t-il ajouté, invitant les citoyens à se conformer davantage aux mesures de prévention, dont le port du masque, et à observer la distanciation sociale.

Notons qu’actuellement, plusieurs nouvelles souches du Coronavirus ont été découvertes dans le monde. Le variant britannique, qui vient de faire son apparition en Algérie est, selon les estimations, 50 à 70% plus contagieux que la première souche du virus, qui était apparue en 2019 en Chine.

Lire également : Détection du variant britannique en Algérie : quel impact sur les frontières

Advertisement