Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Polémique – Pilote kabyle ayant fait le buzz : une usurpatrice ! (Vidéos)

Published

on

Kabyle pilote

Immigration – Algérie Visas et Voyages –  Tout le monde a entendu parler de l’histoire de la fameuse pilote kabyle qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux, et notamment sur Tiktok. Cependant, l’histoire de cette jeune fille semble assez farfelue. D’ailleurs un nouveau rebondissement a eu lieu, et celui-ci a intrigué plus d’un ! 

En effet, la personne qui gère le compte de cette soi disant pilote kabyle a pris le soin de désactiver les commentaires sur tous les posts mis en ligne sur le réseau social Tiktok. Chose qui est bien évidemment intrigante et qui nous a mis la puce à l’oreille, car sachant pertinemment que les algorithmes des différents réseaux sociaux privilégient les contenus avec beaucoup d’interactions.

@lizataqvaylith

#tiziouzou #kabyle_girl #algeria #fyp #dz #bejaia #bouira

♬ son original – ༺ 𒆜𝘬ꫝꪖꪶꫀᦔ_ꪑꫝᦔ

Suite à cela, on a mené notre petite enquête et on a découvert que cette personne est une usurpatrice. En effet, un utilisateur futé de Tiktok a pris plusieurs vidéos depuis le compte d’une célèbre pilote indienne, qui porte le nom de Laxmi Joshi, pour les utiliser dans des montages qu’il a, faut-il le dire, réussis à merveille. D’ailleurs il a pu berner tout le monde avec son contenu. Disons que c’est un remake de l’arnaqueur de Tinder !

 

 

Prétendue pilote kabyle : tout ce qu’il faut savoir

La fameuse pilote qu’on voit bien dans la vidéo qui est vite devenue virale en Algérie n’est autre que, Laxmi Joshi, jeune fille née à Mumbai (anciennement Bombay) en Inde, en 1990. Depuis qu’elle était une jeune fille de 8 ans, Laxmi rêvait de pouvoir piloter un avion un jour. Après avoir grandi et obtenu son diplôme universitaire, Laxmi est allée en Nouvelle-Zélande et a reçu la formation nécessaire pour réaliser ses rêves.

« J’avais 8 ans quand je suis parti en vacances avec mon père. C’était la première fois que je voyais l’environnement de l’aéroport, les pilotes, le personnel de cabine, l’avion, et j’ai été émerveillé par toute l’expérience. Je n’arrêtais pas de dire à mon père à quel point cela me ferait plaisir de pouvoir piloter l’avion un jour – et c’est à ce moment-là que j’ai décidé de devenir pilote !», confie-t-elle à un média indien. « En 2012, j’ai terminé mon cours en Nouvelle-Zélande, en 2014, je suis venu en Inde et j’ai converti ma licence de vol en licence indienne, j’ai obtenu la licence en 2015 et j’ai commencé à voler avec Air India en 2016 », a ajouté la pilote.

Lire également :

Voyages vers l’Algérie : un trabendiste sévèrement lynché (Vidéo)

Trending