Algérie– Le Professeur Kamel Sanhadji, président de l’agence nationale de la sécurité sanitaire en Algérie, s’est étalé, ce vendredi 4 décembre, sur la délicate question de la réouverture des frontières algériennes. 

Ainsi, lors de son intervention, sur les ondes de la radio régionale de la ville de Sétif, le spécialiste algérien indique que la réouverture des frontières algériennes ne devrait se faire qu’après le lancement de la campagne de vaccination en Algérie. Il estime que la mise en place d’un passeport sanitaire est plus que nécessaire. Et ce pour tous les voyageurs au départ et à destination de l’Algérie. Néanmoins, il est à souligner que le président de l’agence nationale de la sécurité sanitaire algérienne n’a avancé aucune éventuelle date, au grand dam des ressortissants algériens établis à l’étranger.

Un ministre algérien avance une date de réouverture des frontières

Toujours dans le même sillage de la réouverture des frontières algériennes, le ministre de l’énergie algérien Abdelmadjid Attar, a évoqué cette même question en marge de la 180e réunion des ministres de l’OPEC, qu’il avait récemment présidée. Selon le premier responsable du secteur de l’énergie en Algérie, la réouverture des frontières devrait intervenir au cours du mois de mars 2021. Cependant, aucun autre haut responsable algérien n’a confirmé ou infirmé cette information.

Vaccin contre la Covid-19 en Algérie : le Professeur Sanhadji s’exprime

Par ailleurs, le Professeur Sanhadji fait savoir que le vaccin contre la Covid-19, qu’acquerra l’Algérie « sera connu dans les jours à venir ». Il ajoute que, le remède contre le Coronavirus, sera gratuit pour tous les algériens. De plus, il précise que la campagne d’immunisation de la population commencera au mois de janvier prochain. Ce qui vient ainsi confirmer les dires de Bekkat Berkani. Pour rappel, ce dernier est membre du comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie en sol algérien. Toutefois, les informations communiquées par ces deux spécialistes contredisent les affirmations du ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière en Algérie. Ce dernier avait, faut-il le rappeler, affirmé qu’aucune date de vaccination n’avait été encore programmée en Algérie.

Reprise des vols de rapatriement depuis et vers l’Algérie

Dans l’attente d’un reprise normale du trafic aérien, Air Algérie a pris ses dispositions, pour faire face à la crise financière à laquelle elle est confrontée. La compagnie aérienne a ainsi mis en place toute une série de vols de rapatriement. Ce planning s’étalera sur tout le mois de décembre. Il permettra de rapatrier certaines catégories de voyageurs. Notons que, 15 liaisons spéciales seront au programme de ce dernier mois de l’année 2020.

De ce fait, un grand nombre de vols sera au départ de l’aéroport Paris Orly. Ils seront à destination de l’aéroport international d’Alger. D’autres liaisons spéciales seront au départ d’aéroports de certains pays de le région du Moyen-Orient. Il s’agit notamment des Emirats Arabes Unis, de la Jordanie et de l’Arabie Saoudite. Il y aura aussi des dessertes reliant le Canada, ainsi que l’Espagne à l’Algérie.

Lire également :

Algérie : se dirige-t-on vers une réouverture des frontières ?