Voyages et immigration – Le comité scientifique de suivi de la pandémie de Coronavirus a donné son aval pour la reprise des vols à destination de l’Algérie, a annoncé le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid.

Advertisement

Voilà maintenant presque 14 mois que l’Algérie a fermé ses frontières et suspendu toutes les liaisons régulières avec son territoire. En plus de cette mesure, le gouvernement algérien a également suspendu les opérations de rapatriement d’Air Algérie depuis le 1er Mars dernier. De ce fait, plusieurs centaines d’algériens se sont retrouvés bloqués à l’étranger et dans l’impossibilité de rentrer au pays, puisque les représentations diplomatiques de l’Algérie à l’étranger ont également suspendu l’octroi des autorisations d’entrée sur le territoire nationale, qui auraient pu permettre aux membres de la diaspora de voyager avec des compagnies étrangères.

Dans ce contexte, la communauté algérienne dans plusieurs pays du monde a lancé plusieurs appels aux autorités afin de trouver une solution qui permettrait aux ressortissants algériens de rentrer au pays. Un collectif de plusieurs associations a été le dernier en date à saisir le gouvernement à ce sujet. « Nous sommes prêts à présenter des alternatives pour ouvrir les frontières, tout en préservant le pays de la pandémie et le droit des Algériens bloqués à l’étranger de retourner dans [en Algérie] », avait écrit ledit collectif dans un communiqué adressé au chef de l’État Abdelmadjid Tebboune, au ministre de la santé et au comité scientifique de surveillance et de suivi de la pandémie. « Des statistiques fiables et des informations sur les réseaux sociaux confirment que des étrangers de différentes nationalités entrent et sortent régulièrement de l’Algérie depuis l’annonce de la fermeture de la frontière jusqu’à nos jours », avaient affirmé les rédacteurs de ce document.

Reprise des vols vers l’Algérie : ce qu’il faut savoir (ministre)

Après de longs mois d’attente, les autorités semblent enfin avoir entendu les nombreux appels des algériens de l’étranger. Le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid a en effet annoncé, ce jeudi, que le comité scientifique avait donné son aval pour la reprise des vols vers l’Algérie. « Nous avons fait une étude afin de permettre l’entrée en Algérie pour les ressortissants ainsi que pour les étrangers. Il y aura des mesures strictes », a expliqué le même responsable dans des déclarations à la presse.

Le ministre de la santé n’a par ailleurs pas donné beaucoup de détails quant à cette reprise. Toutefois, il a notamment précisé que les voyageurs devraient présenter un test PCR réalisé moins de 36 heures avant leur départ, et qu’ils devraient subir un test de dépistage antigénique une fois arrivés en Algérie. Les personnes qui se révéleraient positives à la Covid-19 devront ainsi se conformer à une période d’isolement à leurs frais, a-t-il ajouté. « Il est possible qu’on ouvre un peu. L’ouverture des frontières n’est pas du ressort du ministère de la Santé », a toutefois rappelé le ministre, qui a ajouté que les personnes en provenance de pays à risques devraient se conformer à des mesures plus strictes, sans toutefois préciser quels sont les pays que l’Algérie classe dans cette catégorie.

Lire également : Reprise des vols vers l’Algérie : le ministre de la santé s’exprime

Advertisement