Voyages et immigration – Le gouvernement algérien a rendu publics, ce lundi 24 mai, tous les détails relatifs à la réouverture partielle des frontières algériennes et à la reprise des vols vers l’Algérie.

Advertisement

Ainsi, plusieurs mesures ont été mises en place par les décideurs algériens. Parmi celles-ci on y trouve :

  • Concernant le nombre de vols : trois vols par semaine seront opérés par la compagnie aérienne nationale Air Algérie, au départ et à destination de la France. Deux vols seront de et vers Paris, et un autre vol desservira la ville de Marseille. Outre cela, le transporteur aérien algérien effectuera un vol par semaine au départ et à destination des villes de Barcelone, Tunis et Istanbul.
  • Aéroports concernés : dans un premier temps, seuls les aéroports internationaux des villes d’Alger, d’Oran et de Constantine pourront recevoir les passagers sur ces vols.
  • Conditions requises pour embarquer à bord des vols à destination de l’Algérie : les résultats négatifs d’un test PCR, datant de moins de 36 heures, avant le jour du vol seront exigés à tous les voyageurs. Ces derniers devront également remplir une attestation sanitaire. Mais aussi, toutes les personnes désirant se rendre en sol algérien se verront contraintes de payer en amont les frais ayant trait à l’isolement obligatoire d’une durée de 5 jours, qui sera appliqué sur toutes les personnes se rendant en Algérie, ainsi que le cout du test antigénique, qui sera réalisé sur toutes ces personnes à la fin de cette période d’isolement. Le cas échéant, l’embarquement ne sera en aucun cas autorisé.
  • Autorisations de sortie du territoire national : toute personne désirant quitter le territoire national, sera uniquement soumise aux conditions du pays d’accueil.

Reprise des vols vers l’Algérie : un spécialiste avait bien précisé ces conditions !

Face au flou qui règne au sujet de la réouverture des frontières algérienne, le Dr Abdelkrim Touahria, membre du Comité scientifique de suivi de la pandémie de Coronavirus avait apporté, hier dimanche 23 Mai, des précisions concernant la reprise des vols en Algérie. Le même spécialiste, qui s’est exprimé dans un entretien au média en ligne TSA, a notamment parlé du protocole sanitaire qui sera appliqué, des personnes qui pourront voyager, des destinations qui seront desservies au départ de l’Algérie ou encore des mesures concernant les personnes vaccinées.

« Nous exigeons que la PCR ou au minimum un test antigénique soit refait ou fait sur place. Et bien évidemment, le confinement de tous les cas suspects même si la PCR est négative, en cas de signes cliniques évocateurs tels que la température, la toux, etc. », a notamment déclaré le Dr Touahria, qui avait bien précisé que des équipes médicales seront affectées aux aéroports et seront notamment chargées de « prendre la température [et de] faire un examen clinique » des voyageurs.  « C’est pour cela que les autorités ont dans un premier temps limité le nombre d’aéroports à trois », a-t-il encore expliqué.

Lire également :

Réouverture des frontières algériennes et reprise des vols : de nouveaux détails révélés 

Advertisement