Voyages et immigration – Les autorités algériennes ont décidé de la suspension des vols spéciaux en Algérie pour le mois de mars prochain. Cette information a été confirmée, ce mardi 23 février, par l’ambassade de Turquie en Algérie.

En effet, l’Algérie a décidé de suspendre les vols spéciaux pour le mois de mars, dans le cadre de la lutte contre les nouveaux variants de la Covid-19 qui gagnent du terrain à l’étranger. Il est d’ailleurs à noter que les autorités algériennes avaient également suspendu tous les vols réguliers de et vers l’Algérie depuis le 17 mars 2020, date de la fermeture des frontières.

Jusqu’à la fin de ce mois de février, Air Algérie continuera d’effectuer des vols spéciaux au départ de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle. Le programme de la compagnie nationale comporte, pour rappel, trois vols quotidiens au départ de la capitale française. Air France et ASL Airlines assurent également des vols au départ de l’Algérie pour certaines catégories de personnes.

Quels sont les vols spéciaux concernés par la suspension en Algérie ?

Comme rapporté plus tôt ce mardi, l’Algérie a en effet décidé de suspendre les vols spéciaux dans le cadre de la lutte contre les nouveaux variants de la Covid-19 qui gagnent du terrain à l’étranger et notamment en France, principale destination européenne des algériens. « Dans le cadre des mesures prises par les autorités algériennes contre la nouvelle variante de Covid-19, tous les vols en provenance de l’étranger vers l’Algérie entre le 1-31 mars 2021 ont été annulés », a indiqué l’ambassade de Turquie en Algérie ce mardi.

Selon la même représentation diplomatique, les vols concernés par cette mesure sont donc ceux en provenance de l’étranger, dont les vols de rapatriement qu’assure Air Algérie au départ de Paris. Les vols au départ de l’Algérie ne sont donc, pour le moment, pas touchés par la nouvelle décision des autorités algériennes. Dans ce sens, ASL Airlines et Air France, qui ont programmé des vols pour le mois de mars, devraient donc assurer leurs liaisons de manière normale.

Lire également : Vols de rapatriement en Mars : suspension totale en Algérie