Algériens France

Tag

La section « Algériens France » du site DNAlgérie est dédiée à fournir des informations pertinentes concernant la communauté algérienne vivant dans l’Hexagone. Vous y découvrirez une multitude de ressources potentiellement utiles.

Parmi les contenus disponibles dans cette rubrique, vous trouverez des informations et des conseils concernant diverses procédures administratives en France, telles que les demandes de titres de séjour et les prestations sociales, entre autres.

En outre, la section  » Algériens France  » présente également des actualités sur les vols en provenance et à destination de la France, ainsi que les taux de change en temps réel de l’euro par rapport au dinar algérien. De plus, elle contient toutes les informations relatives aux avantages accordés aux membres de la diaspora algérienne résidant en France (aides de la CAF, Pole Emploi, logements HLM).

Algériens de France : tout savoir sur l’accord franco algérien

Les dispositions régissant la circulation, la résidence et le travail des Algériens en France sont définies de manière exhaustive par l’accord franco-algérien du 27 décembre 1968, qui a subi des modifications au fil du temps. Ce régime spécifique leur est appliqué, à l’exception des aspects liés aux procédures. Cet accord fixe également les règles concernant la nature et la durée de validité des titres de séjour qui leur sont octroyés, communément appelés « certificats de résidence ». Ces certificats peuvent avoir une validité d’un an ou de dix ans.

Les principales caractéristiques de ce régime sont les suivantes :

  • Les Algériens bénéficient d’une facilitation d’entrée en France, sous condition de régularité de leur entrée, sans nécessité d’un visa de long séjour pour l’obtention de certains titres de séjour.
  • Ils ont la possibilité d’exercer des activités de commerçant ou des professions indépendantes en France, bénéficiant ainsi de la liberté d’établissement.
  • Les ressortissants algériens peuvent obtenir plus rapidement un certificat de résidence de dix ans que les ressortissants d’autres pays.
  • Par exemple, le conjoint algérien d’un citoyen français se voit délivrer un certificat de résidence de dix ans après un an de mariage, tandis qu’un parent d’un enfant français l’obtient après la première année de détention d’un certificat de résidence d’un an.
  • Les membres de la famille autorisés à rejoindre un Algérien vivant en France dans le cadre du regroupement familial obtiennent un titre de séjour de même durée que celui de la personne qu’ils rejoignent, soit un certificat de résidence de dix ans dès leur arrivée en France si la personne accueillante possède un tel titre de séjour.
  • En outre, les ressortissants algériens peuvent demander un certificat de résidence de dix ans après trois ans de séjour en France, sous réserve de disposer de ressources suffisantes, contrairement à la durée de cinq ans pour les autres nationalités en vertu du droit commun.
  • De plus, si un Algérien titulaire d’un certificat de résidence mentionnant « étudiant » souhaite exercer une activité salariée en France, il doit demander une autorisation provisoire de travail et ne peut travailler qu’à hauteur de 50 % de la durée annuelle de travail pratiquée dans la branche ou la profession concernée, par opposition à 60 % de la durée annuelle légale du travail pour les ressortissants d’autres nationalités.
339Articles
Algérienne de France valise

Voyage en Algérie – Une Algérienne de France blinde sa valise, elle se fait tacler (Vidéo)