Kabylie actualité – Le parquet de Larbaâ Nath Irathen s’est exprimé ce jeudi sur le meurtre du jeune homme qui avait été mortellement lynché dans cette région de Kabylie hier mercredi.

Advertisement

Un jeune homme a trouvé la mort, hier mercredi après avoir été violemment lynché par une foule en colère dans la commune de Larbaâ Nath Irathen, l’une des plus touchées par les incendies qui ravagent la Kabylie depuis quelques jours. Selon les informations disponibles, la victime serait un jeune âgé de 35 ans et originaire de la commune de Miliana dans la wilaya d’Aïn Defla. Il se serait déplacé il y a quelques jours pour aider à faire face aux violents feux de forêt qui se sont déclarés en Kabylie depuis le début de cette semaine. Il aurait été violemment lynché puis brûlé après avoir été suspecté d’être un pyromane.

Face à ce drame, de nombreuses voix se sont élevées pour appeler au calme, tandis que les membres des comités de villages et les notables de la région de Larbaâ Nath Irathen se sont déplacés ce jeudi à Miliana pour présenter leurs condoléances à la famille de la victime. Le père du jeune homme assassiné a d’ailleurs lancé un appel au calme à travers une vidéo relayée sur les réseaux sociaux. « Les kabyles sont nos frères. Nous ne cherchons pas la discorde. Nous devons nous unir. Et que les auteurs de cet acte paient pour leur crime », a-t-il déclaré.

Jeune mortellement lynché en Kabylie : ce qui s’est passé

De son côté, le Parquet de Larbaâ Nath Irathen s’est exprimé ce jeudi sur l’assassinat du jeune homme qui avait été mortellement lynché pendant la journée d’hier dans cette localité de Kabylie. Dans un communiqué rendu public, la même source a expliqué que la victime avait été appréhendée par des habitants de la région en compagnie de deux autres personnes, les soupçonnant tous les trois d’être à l’origine des violent incendies qui font rage depuis le début de la semaine. Selon le parquet, les trois individus ont été « battus par ceux qui les ont appréhendés », mais les forces de police sont intervenues « pour les sauver et les transférer au commissariat ».

Le communiqué ajoute que le même groupe de personnes qui a appréhendé les trois concernés « s’est attaqué au commissariat et a pu faire sortir un des individus suspects et l’ont traîné à l’extérieur du commissariat, jusqu’à la place du centre-ville où ils l’ont lynché et brûlé, ce qui a causé sa mort. ». Par ailleurs, des « éléments de la police qui sont intervenus pour sauver la victime ont été agressés et ont subi des blessures. », ajoute la même source. La parquet a également indiqué qu’une enquête avait été ouverte afin de faire toute la lumière sur ce drame, et de traduire les coupables en justice.

Lire également : Corruption : Air Algérie au cœur d’un nouveau scandale

Advertisement