Actualité– Après le Professeur Djamel Fourar, porte parole du comité de suivi de l’évolution de l’épidémie de la Covid-19 en sol algérien, qui s’est exprimé hier 9 janvier, au sujet de la campagne de vaccination contre le Coronavirus en Algérie, c’est au tour du Professeur Mahyaoui de donner plus de précisions sur ce sujet.

Ainsi, lors de son passage sur les ondes de la radio algérienne, aujourd’hui 10 janvier, le spécialise algérien, également membre de la même instance scientifique, a fait part de la date du début effectif de la vaccination contre le Coronavirus en Algérie. Bien que, les rumeurs allaient bon train, quant à un éventuel report de cette opération de grande envergue, il s’avère finalement que l’immunisation de la population débutera officiellement, au cours de la dernière semaine de ce mois de janvier.

« Tout est fin prêt pour recevoir le vaccin russe SPOUTNIK V, ainsi l’opération de vaccination débutera, au maximum, durant la dernière semaine du mois de janvier », a notamment affirmé le Professeur Mahyaoui. Avant de mettre l’accent sur l’importance de la sensibilisation. « Il faudrait mettre en place des opérations de sensibilisation de nos citoyens, sur l’importance de ce vaccin, qui constitue la seule issue, afin d’éradiquer le Coronavirus », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Hausse des nouveaux cas positifs au Coronavirus en Algérie : le Professeur Mahyaoui tire la sonnette d’alarme 

Vaccination contre le Coronavirus en Algérie : Mahyaoui précise

Concernant le choix du vaccin, le même spécialiste a estimé que beaucoup de paramètres ont pesé dans le choix du remède adéquat, d’autant que plusieurs vaccins sont actuellement mis en vente par plusieurs laboratoires. « Le vaccin russe est efficace à 95% et il ne présente pas d’effets secondaires considérables », a précisé le Pr Mahyaoui. C’est pour cela que, les autorités algériennes ont jeté leur dévolu sur ce remède.

Notons que, toute personne désirant se faire vacciner, recevra deux doses de SPOUTNIK V. Et ce bien évidemment, après la vaccination des personnes prioritaires, telles que les personnes âgées atteintes de maladies graves, ainsi que le corps médical et les forces de sécurité. Il y a lieu de mentionner que, la campagne de vaccination s’étalera sur une année en Algérie.

Par ailleurs, le spécialiste algérien a signalé que l’opération sera bien organisée. Les personnes désirant se faire immuniser contre la Covid-19, devront à cet effet, s’inscrire au préalable auprès des structures de santé. Un carnet de santé relatif à ce fameux vaccin devrait également mis en place, dans les prochains jours.

Lire également :

Le ministre algérien de la santé Abderrahmane Benbouzid apporte des précisions contre la stratégie de vaccination que compte adopter l’Algérie

microsoft project 2019 kaufen