Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Économie

Véhicules importés en Algérie : les douanes annoncent des mesures intéressantes

Published

on

Véhicules importés Algérie douanes

Immigration – Algérie Visas et VoyagesSuite aux réclamations des Algériens, notamment sur les réseaux sociaux, plusieurs députés et responsable des douanes ont déposé des propositions visant à faciliter les démarches pour importer des véhicules en Algérie. Ainsi,  l’inspecteur général de la direction des douanes, Mustapha Dahmane, a fait part de mesures très intéressantes dans ce sens, lors d’une réunion de la commission des finances et du budget consacrée à l’étude des dispositions du projet de loi de finances pour l’année 2023.

En effet, l’inspecteur général à la DGD a affirmé, mercredi 26 octobre à Alger devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), que les dispositions douanières proposées dans le projet de loi de finances (PLF) de l’exercice 2023, prévoyaient de nombreuses facilitations au profit des opérateurs économiques. Parmi ces facilitations, on retrouve celle portant sur l’élargissement de la liste des véhicules éligibles aux exonérations fiscales (prévu par l’article 112 de la loi de finances 2020) pour englober les véhicules hybrides (utilisant les moteurs thermiques et électriques à la fois), ainsi que les véhicules électriques.

Véhicules importés en Algérie : les douanes ont pensé à tout le monde

Outre cela et d’après le même responsable, cette mesure prévoit également l’autorisation de dédouanement des véhicules importés dans le cadre des avantages en vigueur, et ce même si le volume du cylindre dépasse la puissance autorisée, avec un paiement partiel ou total des droits et des taxes imposées. Cela concerne notamment les habitants des régions à relief accidenté, à l’instar des Hauts plateaux et du Sud. Ceux-ci seront eux éligibles aux avantages fiscaux mentionnés dans l’article 112 de la loi de finances 2020, leur permettant d’importer des véhicules adaptés aux spécificités de leurs régions.

D’autres mesures ont également été proposées, notamment des facilitations pour les opérateurs économiques ayant tardé à accomplir les procédures de dédouanement dans les délais légaux, pour des raisons indépendantes de leur volonté, en leur octroyant une main levée sur les marchandises après fin des délais du dépôt en douane.

Lire également :

Un acte héroïque de l’équipage d’un bateau d’Algérie Ferries émeut la toile (Vidéo)

Trending