La dernière augmentation du nombre de vols vers l’Algérie est en vigueur depuis maintenant un mois. Elle a constitué une véritable bouffée d’oxygène pour les Algériens de l’étranger mais aussi pour les compagnies aériennes notamment sur le réseau France qui connaissait une grande tension.

Advertisement

La demande était trop forte pour la cinquantaine de vols par semaine au programme durant la période d’avant l’augmentation. Les prix avaient atteint des niveaux très élevés. Mais la donne a très vite changé avec l’entrée en application du nouveau programme. 

Les tarifs proposés durant ces trois dernières semaines ont surpris plus d’un. Les billets ont été vendus à des prix jamais vus depuis la réouverture partielle des frontières.

Néanmoins avec l’arrivée de la saison estivale, le nombre de vols actuel entre la France et l’Algérie qui est quasiment à hauteur de la moitié des niveaux d’avant la crise sanitaire, pourrait très vite devenir insuffisant et les prix pourraient repartir en forte hausse.

Vols Air Algérie : un retour à la normale s’impose 

Un retour à la normale des vols Air Algérie s’avère plus que nécessaire pour répondre à la forte demande. C’est ce qu’explique Tawfik Khedim, député des Algériens de France, dans une lettre adressée le 29 avril au ministre des Transports.

« La diaspora se demande qu’est ce qui empêche le retour des liaisons aux niveaux d’avant le 17 mars 2020 (date de la fermeture des frontières, ndlr), d’autant plus que la pandémie qui avait motivé la fermeture a reculé. L’Algérie enregistre zéro cas », demande Tawfik Khedim au ministre des Transports, Abdallah Monji.

Le parlementaire, qui rappelle l’approche de la période des grandes vacances en France, demande quand le retour à la normale va-t-il se faire et exige la publication d’un calendrier clair dans les plus brefs délais.

L’élu se demande également pourquoi Algérie Ferries n’a pas encore reçu le feu vert pour lancer son programme estival alors que la demande sur ses traversées explose en ce moment.

Remboursement : le ministre appelé à réagir 

Dans un autre registre, Tawfik Khedim a également abordé dans une seconde lettre la question des billets annulés à cause du covid en attente de remboursement chez Air Algérie.

Le ministre des Transports est appelé par le député de la diaspora à dévoiler les mesures qu’il compte prendre pour que les clients concernés recouvrent leurs droits.

Source : Visa Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici