Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Voyages : British Airways humilie un célèbre artiste algérien

Published

on

Artiste algérien British Airways

Immigration – Algérie Visas et Voyages – La compagnie aérienne britannique British Airways a réservé un traitement humiliant à un célère artiste algérien. Ce dernier a d’ailleurs poussé un énorme coup de gueule à ce sujet sur les réseaux sociaux. 

« On va partir à Montréal, on est avec British Airways, une compagnie qui ne veut pas laisser monter les instruments à bord », s’est indigné le chanteur Amazigh Kateb, qui chante depuis 30 ans à travers les quatre coins du globe, dans un live diffusé sur sa page Facebook. « C’est la première fois qu’il voit un tel acharnement », a signalé l’artiste algérien qui n’a pas été tendre avec British Airways.

« Du coup moi je n’ai pas de guembri, Petit Moh (NDLR : le vrai nom est Mohamed Abdennour, mandoliste prodige) n’a pas de mandole, on part sans nos instruments, on a dû appeler un taxi qui est venu chercher nos affaires. », a regretté Amazigh Kateb, qui a profité de son direct pour lancer un appel pour le prêt des deux instruments sus-mentionnés, pour pouvoir se produire sur scène.

Outre cela, l’artiste a indiqué que tous les membres du groupe, composé de musiciens algériens mais aussi d’autres nationalités, dont des français, ont eu droit à la même restriction. Notons que, sur son site internet, le transporteur britannique se contredit en indiquant pourtant que « guitare flamenca, bugle ou orchestre complet, la place ne manque pas pour vos beaux instruments ».

 

 

 

Pour rappel, le transporteur aérien britannique, British Airways a annoncé la reprise de ses liaisons avec l’Algérie depuis la date du 14 novembre, date de son premier vol sur la ligne Londres – Alger. Son planning englobe deux vols hebdomadaires en aller retour chaque dimanche et jeudi. Bien que ceci soit une bonne nouvelle pour les membres de la diaspora, ces derniers se sont vivement attaqués à la compagnie citée précédemment au sujet des prix des billets proposés qui sont, selon eux, très élevés, voire même inaccessibles.

Par exemple, sur le site web de la compagnie, le prix d’un billet pour un vol entre Londres et Alger est affiché au prix de 731 livres streling, ce qui équivaut à 866 euros. La compagnie semble emboîter le pas à la compagnie Low cost française Transavia qui applique des tarifs exorbitants sur ses vols au départ et à destination de l’Algérie. Celle-ci affiche notamment ses vols à partir de 590 euros sur la ligne Paris Orly – Alger.

Les voyageurs n’ont d’ailleurs pas hésité à comparer les tarifs avec ceux d’autres destinations et publier des captures d’écran de leurs recherches. « Personnellement, je préfère partir en vacances à Marrakech pour un total de 125 euros que payer 800 euros ! C’est carrément de la folie », s’est indigné un internaute sur le réseau social Facebook. « Les prix ne font qu’augmenter, il faudra penser à être solidaire et à boycotter ces compagnies », a ajouté un autre internaute en commentaire sur le même réseau social.

Lire également :

Les passagers d’un vol de la compagnie nationale Air Algérie échappent de justesse au pire

 

Trending