Les Algériens établis à l’étranger attendent avec impatience l’annonce du nouveau programme de vols et des dessertes maritimes. L’annonce est attendue dans les prochains jours via un décret exécutif.

Advertisement

La ruée vers les agences d’Algérie Ferries en France suite à une rumeur lancée sur les réseaux sociaux renseigne sur le désir de beaucoup d’Algériens de rentrer au pays cet été après trois ans sans vacances en Algérie.

Pour le moment, on ne connaît pas les détails du nouveau programme mais il sera plus large que celui opéré actuellement. Il est très probable que les autorités autorisent le retour du trafic international dans des aéroports jusque-là inutilisés qui viendront s’ajouter à Alger, Oran et Constantine.

Vols entre l’Espagne et l’Algérie : pas de hausse en vue

Le créneau France sera bien évidemment renforcé pour qu’il se rapproche encore plus des niveaux d’avant la crise sanitaire. Pour l’Espagne, comme lors de la dernière mise à jour, la communauté algérienne résidente dans ce pays devra prendre son mal en patience.

La nouvelle programmation ne devrait pas contenir plus de liaisons avec l’Espagne que ce soit dans le transport aérien ou maritime. La tension politique entre les deux pays suite au revirement espagnol dans le dossier du Sahara occidental explique cette situation.

Le programme devrait, dans le meilleur des cas, rester le même sur le créneau Espagne avec huit vols par semaine dont 4 pour Air Algérie et le reste réparti entre Vueling et Iberia. Pour les traversées, pas de nouvelles rotations en vue également. Algérie Ferries gardera sa seule et unique liaison hebdomadaire. Balearia et Trasmediterranea poursuivront également sous le même programme opéré actuellement.

Iberia

Air Algérie, Iberia et Vueling : forte demande, les prix flambent

À l’heure actuelle, ce créneau connaît une tension sur les billets. Air Algérie n’arrive pas à satisfaire la demande et la plupart de ses vols depuis l’Espagne affichent complets. Chez Vueling, les prix connaissent une flambée impressionnante. Idem pour Iberia. Pour l’été, la situation devrait se compliquer davantage avec la hausse attendue de la demande sur cette ligne.

Les Algériens établis en Espagne n’auront d’autres choix que de faire un détour pour rentrer en Algérie. La solution la plus proche serait celle de passer par la France où il y aura certainement plus de vols au programme.

Le passage des voyageurs depuis l’Espagne via la France transférera un flux important de passagers sur un créneau qui sera sous le coup d’une énorme demande durant la saison estivale.

Il faudrait que l’augmentation prévue soit vraiment à la hauteur de la demande attendue. Si la situation diplomatique entre l’Algérie et l’Espagne ne connaît pas une évolution positive d’ici l’été, il faut s’attendre à un été compliqué pour les voyageurs algériens.

Source : Visa Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici