Trafic aérien – Les premières doses de vaccin anti Covid sont arrivées en Algérie vendredi dernier, ce qui a permis d’entamer la campagne de vaccination dès samedi 31 janvier. Avec le début de cette campagne se pose également la question des déplacements internationaux : quels seront donc les impacts du vaccin anti Covid sur les voyages en Algérie ?

L’Algérie a, pour rappel, fermé ses frontières depuis le 17 mars 2020 dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, qui frappe le monde depuis maintenant plus d’une année. Alors que plusieurs pays ont assoupli leurs restrictions sur les voyages, les autorités algériennes n’ont, de leur côté, toujours pas donné une date précise pour l’ouverture de l’espace aérien, terrestre et maritime du pays. Actuellement, seules quelques compagnies aériennes opèrent des vols au départ et en direction de l’Algérie. Il s’agit notamment d’ASL Airlines, Air France et Air Algérie qui opèrent des vols spéciaux au départ et à destination des aéroports algériens. Ces vols ne concernent toutefois que certaines catégories de personnes, et la plupart des algériens ne peuvent pas encore se rendre librement à l’étranger.

L’arrivée des premiers lots de vaccin anti Covid suscitent toutefois l’espoir d’un retour à la normale en ce qui concerne les voyages de et vers l’Algérie. Plusieurs spécialistes ont déjà proposé au cours des derniers mois le recours à un « passeport Covid » afin de permettre aux personnes vaccinées de voyager à l’étranger. Cette idée fait également son chemin en Europe, où plusieurs pays, dont la France, ont déjà évoqué la possibilité d’instaurer un tel document.

Voyages et vaccin anti Covid en Algérie : les personnes vaccinées pourront « très certainement voyager »

Le Dr Mohamed Bekkat Berkani s’est exprimé sur la possibilité d’un retour à la normale après le début de la campagne de vaccination anti Covid-19 en Algérie. « Les campagnes de vaccination viennent de débuter dans le monde et pas seulement en Algérie. L’idée d’un certificat de vaccination est inévitable. Ça dépendra aussi des pays d’accueil », a-t-il déclaré, hier dimanche, au site spécialisé Visa Algérie. Le même expert a estimé que l’Algérie se dirige vers l’adoption d’un passeport covid « à condition que les vaccins soient disponibles ». Dans ce sens, il a indiqué que les personnes vaccinées pourront « très certainement » se rendre à l’étranger dans un avenir proche.

Néanmoins, le Dr Bekkat Berkani a rappelé que la reprise normale des voyages ne dépendait pas seulement de l’avancement de la campagne de vaccination en Algérie, mais également de la situation sanitaire à l’étranger et notamment en Europe. Ce continent, première destination des algériens qui se rendent à l’étranger, est durement frappé par une nouvelle vague de Coronavirus. Des pays européens ont récemment décidé de renforcer les contrôles des voyageurs en provenance des pays tiers pour freiner la propagation de la maladie. Dans ce sens, la France a récemment annoncé la fermeture de ses frontières aux ressortissants de tous les pays hors Union Européenne. Ceux-ci ne pourront entrer et sortir de ce pays qu’en cas de motifs impérieux, a précisé le ministère français de l’Intérieur.

Lire également : Vaccination contre la Covid 19 en Algérie : voici tout ce que l’on sait