Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Voyages depuis l’Algérie : la quantité d’huile d’olive autorisée à bord désormais limitée ?

Published

on

huile d'olive Algérie

Immigration – Algérie Visas et Voyages – Une folle rumeur a fait la une sur la toile au cours de ces derniers jours, au sujet d’une soi disant limite imposée sur les quantités d’huile d’olive à embarquer à bord des vols au départ de l’Algérie.

« On m’a saisi l’huile d’olive que j’avais sur moi. J’avais en tout 3 litres. Faites donc attention à vous », a alerté un voyageur. Il s’avère que ce dernier n’avait pas trop l’habitude de voyager, ce qui fait qu’il ne savait pas que la quantité de produits liquides tolérés en cabine est de 100ml. Le jeune homme a mis ses bouteilles remplies d’huile dans son bagage cabine. Par conséquent, elles lui ont été automatiquement saisies.

Voyages France : des passagers prennent de grandes quantités d’huile d’olive d’Algérie

Bon nombre de voyageurs algériens profitent de leurs séjours parmi les siens pour prendre avec eux au retour en Hexagone le maximum d’huile d’olive. C’est le cas notamment d’une dame qui a récemment raconté, via un post Facebook, son expérience de voyage depuis l’Algérie vers la France avec la compagnie aérienne Volotea. La passagère et des membres de sa famille ont pu prendre plus de 20 litres d’huile d’olives, de la confiture locale, du flan et plein d’autres produits que l’on trouve en Algérie, mais aussi en France.

« Nous avons ramené plus de 20 L d’huile d’olive des oliviers appartenant à mon père et c’est passé, aucun souci (nous sommes une famille de 6, on a réparti ça dans les valises.). Nous n’avons pas congelé l’huile. Depuis 2008, chaque année, on en prend, on met un morceau de sachet en plastique sur la bouteille avant de la fermer avec le bouchon et ensuite, on enveloppe dans du papier journal et ça a toujours tenu (nous mettons l’huile dans des bouteilles d’eau vide de 1,5 L.). J’ai aussi ramené plusieurs boîtes de confiture du bled, je trouve leur confiture liquide bien meilleure que celle en France qui a des grumeaux, morceaux d’oranges », a-t-elle déclaré.

Par le biais de sa publication, la passagère a voulu faire savoir aux autres membres de la communauté algérienne de l’étranger, qui souhaiteraient également prendre avec eux certains produits locaux à leurs pays de résidence, que ces produits ne sont pas saisis par la douane algérienne. « On ne nous a rien enlevés. D’ailleurs sur la route, j’avais acheté une bouteille de 33 cl de soda que je n’ai pas eu le temps de boire à l’aéroport, je l’ai enveloppée dans du papier aluminium et elle est montée avec moi dans l’avion, ils ne l’ont pas enlevée. Voilà ce genre de produits ne sont pas enlevés, car pas subventionnés par l’État et ne vous inquiétez pas l’huile d’olive n’est pas retirée par les douanes. Si vous comptiez ramener un des produits que j’ai mentionné vous pouvez être sereins ce n’est pas retiré », a conclu la dame.

Lire également :

Bagages, aéroports en Algérie : un voyageur pète un cable (Vidéo)

Trending