Connect with us
istanbul escort
beylikdüzü escort

Algérie Visas et Voyages

Voyages en 2022 : l’allocation touristique en Algérie suscite des moqueries

allocation touristique Algérie

Immigration – Algérie Visas et Voyages – Le montant de l’allocation touristique annuelle accordée en Algérie aux personnes désirant voyager à l’étranger a été encore une fois revu à la baisse. C’est la dépréciation du dinar sur le marché officiel qui a eu pour conséquence la réduction de cette aide allouée aux Algériens, laquelle passe désormais à 85 euros, un montant jugé dérisoire 

Pendant que la monnaie algérienne subit une baisse drastique sur les deux marchés officiel et parallèle des devises, le montant de l’allocation touristique dont peuvent bénéficier les Algériens une fois par an connaît une baisse record depuis son entrée en vigueur. Réservée aux Algériens voulant voyager à l’étranger, l’allocation touristique, dont le montant a été fixé à 15 000 dinars, a été réévaluée à 85 euros. Ce qui est très peu par rapport à ce que pourrait dépenser un voyageur à l’étranger. Ceci n’a pas manqué de faire réagir les internautes algériens.

Allocation touristique en Algérie : les réactions se multiplient

« Déjà que le montant de cette aide était dérisoire à 150 euros, alors là à 85 euros. Que pourrais je faire avec ce montant svp ? C’est du foutage de gueule ! En prenant un Uber à mon arrivée à l’aéroport d’Orly, j’aurais consommée cette fameuse allocation touristique qu’on m’aura accordé en Algérie », s’indigne un internaute sur le réseau social Twitter. « Il est préférable de supprimer définitivement cette allocation, après ses multiples baisses. Elle ne sert à strictement rien », écrit un autre. « Il faudrait savoir que, les conditions d’octroi de cette allocation sont drastiques et la plupart du temps les agences bancaires disent ne plus l’accorder. Personnellement, je ne l’ai jamais eue », regrette un autre voyageur algérien.

Il est à signaler que, les voyageurs algériens n’ont pas d’autre alternative que le marché noir pour s’approvisionner en devises. Ce qui fait le bonheur des cambistes exerçant au niveau des principaux points de change informel en sol algérien, à l’image du Square Port Said de la capitale algérienne.

 

Lire également :

Transfert de devises : une nouvelle saisie record faite par les élèments de la douane algérienne à l’aéroport international d’Alger

Advertisement

Trending