Visas et immigration – La Turquie a annoncé une nouvelle mesure pour tous les ressortissants étrangers, dont les algériens, qui entreprennent des voyages vers son territoire. Cette nouvelle disposition entrera en vigueur à partir de lundi 15 mars, ont précisé les autorités turques.

Advertisement

La compagnie aérienne turque, Turkish Airlines continue d’opérer un vol par semaine au départ de l’Algérie pour ce mois de mars. Cette desserte, qui relie l’aéroport d’Alger à celui d’Istanbul, n’est pas concernée par la décision de suspension des vols prise par les autorités algériennes à la fin du mois de février dernier. Celle-ci touche en effet uniquement les vols entrants, et devrait rester en vigueur au moins jusqu’au 31 mars prochain.

En plus de Turkish Airlines, plusieurs autres compagnies continuent également d’opérer des vols spéciaux au départ des aéroports algériens. C’est notamment le cas d’Air France, Transavia et ASL Airlines. Cette dernière dessert les aéroports de Paris-CDG et de Lyon Saint-Exupéry au départ d’Alger, Béjaïa et Annaba.

Voyages vers la Turquie : nouvelle mesure pour les algériens

La Turquie a annoncé une nouvelle mesure pour tous les ressortissants étrangers, dont les algériens, qui entreprennent des voyages vers son territoire. À partir de lundi 15 mars, les voyageurs concernés devront ainsi remplir un formulaire électronique en spécifiant leur identité, numéro de passeport et numéro de vols. D’autres informations, telles que l’adresse à laquelle la personne réside ou compte résider en Turquie, ainsi que les pays visités dans les 10 jours précédant le départ, sont également requises. Ce formulaire doit être rempli dans les 72 heures précédant la date du départ pour la Turquie, et les personnes qui ne présentent pas ce document ne pourront pas embarquer à l’aéroport, ont indiqué les autorités turques.

Rappelons qu’actuellement, les vols de Turkish Airlines au départ de l’Algérie sont réservés à des catégories restreintes de personnes. Il s’agit notamment des citoyens turcs se trouvant sur le territoire algérien, des algériens conjoints de turcs ou encore des algériens qui se rendent en Turquie pour des motifs professionnels. Les étudiants algériens inscrit dans des universités turques, ainsi que les personnes voyageant pour des motifs sanitaires sont également autorisés à se rendre dans ce pays. En plus du nouveau document  exigé par la Turquie, cette dernière catégorie de personne devra également fournir une autorisation de sortie du territoire national délivrée par le ministère algérien de l’Intérieur.

Lire également : Turquie : de nouveaux vols de rapatriement programmés au départ de l’Algérie

Advertisement