Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Voyages : un mouvement de grève surprise en vue chez Air Algérie ?

Published

on

Air Algérie grève

Immigration – Algérie Visas et Voyages –  Les fins d’année sont souvent le théâtre de conflits sociaux, notamment dans le transport aérien. En effet, l’activité d’Air France et d’EasyJet, les deux plus importantes compagnies aériennes en France, pourrait bien être perturbée par deux grèves. Certains font état d’un éventuel mouvement de grève qui toucherait également le pavillon national Air Algérie. Qu’en est-il ?

En effet, il s’avère que cette fameuse rumeur de grève chez Air Algérie, qui a été largement relayée sur les réseaux sociaux, est dénuée de tout fondement. C’est plutôt chez Air France que le débrayage aura bien lieu.  Au sein de la compagnie aérienne française ce sont le Syndicat des navigants du groupe Air France (SNGAF) et l’Union nationale des navigants de l’aviation civile (UNAC) qui ont allumé la mèche. Deux syndicats, qui sont, au moins pour quelques mois encore, les premières organisations des personnels navigants commerciaux (PNC) de la compagnie aérienne, ont déposé un préavis de grève qui court du 22 décembre au 2 janvier 2023, soit la totalité des congés de fin d’année.

Les deux syndicats ne décolèrent pas depuis que l’accord collectif des PNC d’Air France est arrivé à échéance le 31 octobre sans avoir été reconduit. Depuis cette date, l’activité des PNC, c’est-à-dire leurs conditions de travail et de rémunérations, est simplement régie par « une note unilatérale » rédigée par la direction. Une protection bien trop mince pour l’UNAC. « La crainte que nous éprouvons c’est que la note de la direction soit modifiée sans notre aval », explique Anne Vildy-Sarocchi, secrétaire générale de l’UNAC.

La dernière grève chez Air Algérie remontre à plus de deux ans

Pour rappel, le dernier mouvement de contestation chez le transporteur algérien remonte au début de l’année 2020. Des hôtesses de l’air et stewards de la compagnie aérienne Air Algérie avaient entamé une grève surprise, entrainant l’annulation de plusieurs rotations domestiques et internationales en particulier entre Alger et la France.

Lancé le 17 février 2020 pour réclamer des augmentations de salaires et une amélioration des conditions de travail mais « sans préavis règlementaire » selon la compagnie nationale algérienne, le mouvement de grève des PNC a eu un impact immédiat sur le trafic : selon ADP, trois rotations d’Air Algérie entre sa base à Alger-Houari Boumediene ont été annulées (deux vers Roissy et une vers Orly), et trois vols vers la capitale algérienne ont été retardés.

Les annulations de vols concernaient aussi les lignes vers Marseille, Lyon, Toulouse, Lille, Metz-Nancy ou Bruxelles entre autres, ainsi que des liaisons domestiques, pour un total de 38 rotations annulés à Alger selon Flightradar24 – et de nombreux retards. Une cellule de crise avait d’ailleurs été mise en place par Air Algérie.

Lire également :

De l’argent volé d’une valise à l’aéroport d’Alger : les graves accusations d’un Algérien de France

Trending