Actualité sportive – Suite à la vive polémique suscitée par l’accueil réservé aux champions paralympiques en Algérie, le ministre de la jeunesse et des sports a exprimé sa réaction ce matin et promis de fortes sanctions.

Advertisement

Le ministre de la jeunesse et des sports, Abderezak Sebgag, a exposé sa réaction face à l’accueil qui a été réservé aux médaillés paralympiques à leur retour en Algérie. Pour rappel, les autorités officielles étaient absentes, et un bus non adapté aux personnes à mobilité réduite les attendait pour les transporter chez eux. Durant une conférence de presse tenue ce matin à la salle de conférence du stade olympique 05 juillet à Alger, le ministre a déclaré avoir été fortement affecté par la façon dont ont été accueillis les champions.

« Je me suis personnellement demandé si nous étions en 2021 ou pendant la période d’avant Jésus-Christ », a-t-il déclaré, exprimant ainsi son mécontentement face à la situation. Il a également tenu à déclarer que le scandale ne se répétera pas au retour du reste des sportifs. « Les personnes aux besoins spécifiques ont aussi leurs exigences particulières et nous allons fournir au reste des athlètes des bus Etusa adaptés à leur retour », a-t-il précisé.

Le ministre est également revenu sur la question des primes attribuées aux sportifs aux besoins spécifiques qui sont inégales en les comparant avec celles attribuées aux sportifs ordinaires. « Logiquement, leurs primes devraient être plus élevées car leurs besoins sont plus importants et supérieurs à ceux des athlètes normaux. Je veillerai à ce que les primes attribuées soient égalisées » a-t-il ajouté en mettant ainsi l’accent sur l’une des revendications du directeur de l’organisation sportive auprès de la Fédération algérienne handisport, Mansour ait Saïd.

Accueil des champions paralympiques en Algérie : le MJS promet de lourdes sanctions après sa réaction

Abderezak Sebgag, dans ses déclarations pendant la conférence de presse tenue ce matin à Alger, assure que l’événement ne passera pas inaperçu. Après avoir exposé sa réaction face à l’accueil des athlètes paralympiques, il informe que « des mesures administratives seront prises contre les responsables et certains d’entre eux seront licenciés ».

Outre son discours sur l’accueil des athlètes paralympiques, le ministre de la jeunesse et des sports s’est exprimé à propos des déclarations du sélectionneur de l’équipe nationale de football Djamel Belmadi. Ce dernier avait parlé de l’état du terrain du stade Mustapha Tchaker de Blida, l’a jugé catastrophique et a même qualifié la situation de « sabotage ». « Belmadi a été franc dans son diagnostic du terrain du stade Mustapha Tchaker de Blida, il a le droit de faire des observations car la question est technique et il en est le connaisseur », a avoué le ministre. « Nous allons nous occuper de cette affaire bientôt », a-t-il conclu.

Lire également : Domiciliation d’un match de l’équipe d’Algérie au Maroc : ce qu’en pense Djamel Belmadi

Advertisement