Connect with us

Algérie Visas et Voyages

Aéroport international d’Alger : des employés d’Air Algérie écroués

Published

on

Employés Air Algérie

Immigration – Algérie Visas et VoyagesLa perte de bagages dans les aéroports internationaux fait l’objet de plusieurs plaintes, notamment au cours de la dernière saison estivale. S’il s’agit d’une simple perte par oubli par exemple pour certains, d’autres voyageurs signalent le vol d’objets qu’ils transportaient. Chose qui a causé l’arrestation d’employés d’Air Algérie, à l’aéroport Houari Boumediene d’Alger.

En effet, selon le média arabophone Ennahar, un réseau spécialisé dans le vol des bagages opérant à l’aéroport d’Alger a été démantelé par les services de sécurité. Parmi les membres de ce groupe figurent des employés d’Air Algérie, qui cumulent au total 20 ans de service au sein de la compagnie. Notons que, l’enquête lancée par les forces de l’ordre est due aux innombrables plaintes formulées par les voyageurs de passage à l’aéroport international d’Alger.
newbahis giriş
Il est à signaler que, quatre (4) manutentionnaires ont été pris en flagrant de délit de vol. Présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Dar El Beida à Alger, ces derniers sont passés aux aveux. De ce fait, le juge a décidé de reporter l’audience au 7 novembre prochain, conformément aux procédures en vigueur. Outre cela, cette même enquête a permis de mettre la main sur trois téléphones portables d’une valeur de 80 000 dinars algériens chacun, appartenant à des voyageurs, qui ont déjà fait part de la disparition de ces mêmes appareils.

Pour rappel, cette arrestation n’est pas la seule à survenir au niveau de l’aéroport d’Alger. Dernièrement et pour les mêmes motifs, un père de famille a été également arrêté au niveau de la même enceinte. Ce dernier a récupéré un sac contenant une somme conséquente d’argent et selon ses dires, il avait l’intention de rendre le sac à son propriétaire. Toutefois, le procureur n’a pas été convaincu de ses déclarations et a requis un an de prison à son encontre plus une amende de 20 000 DZD.

Lire également :

Voyages : le CNES réclame une faveur à Air Algérie

Trending