Algérie Actualité – Faits divers – Le tribunal correctionnel de Dar El Beïda, à l’est d’Alger, n’a pas examiné l’affaire du scandale impliquant, notamment une hôtesse de l’air de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie. Il a reporté l’affaire à la prochaine session. L’affaire avait fait grand-bruit à la fin du moins d’octobre 2021 quand une grosse somme en euros et une quantité importante d’or ont été découvertes dans un avion de la compagnie algérienne.

Advertisement

En fait, ce scandale implique au moins sept personnes dont une hôtesse de l’air d’Air Algérie, un élément de la police des frontières, un chef d’escale et un bijoutier. Les accusés dans cette affaire risquent gros car les griefs concernent la tentative de transfert illicite de devises et une grande quantité d’or. Certains parlent de lingots d’or alors que d’autres estiment qu’il s’agit d’une quantité de bijoux.

Le scandale d’Air Algérie concerne une tentative de transfert de 96.000 euros et 3 kgs de bijoux en or

Il s’agit de la somme de 96.000 euros et de trois kilogrammes d’or qu’une hôtesse de l’air avait découvert, le 24 octobre 2021, dans un appareil de la compagnie aérienne nationale. Le propriétaire de ces biens, un commerçant, se trouve en fuite et les services de sécurité le recherchent toujours. Dans cette affaire, il y a également un chauffeur de taxi clandestin et un gardien de nuit.

Ce scandale qui éclabousse encore Air Algérie remonte au 24 octobre 2021 lorsqu’une hôtesse de l’air découvre une importante somme d’argent en euro et une grande quantité de bijoux. Ils étaient à bord d’un appareil de la compagnie aérienne algérienne qui s’apprêtait à rallier Dubaï, dans les Emirats arabes unis. L’hôtesse de l’air a remis sa découverte à ses responsables qui ont saisi les services de sécurité, conformément à la réglementation.

Air Algérie : Les accusés risquent gros

C’est l’enquête des éléments de la police qui a découvert l’implication de l’hôtesse, du policier exerçant à l’aéroport international d’Alger et toutes les autres personnes. De lourdes accusations pèsent sur les prévenus dans cette grave affaire de trafic. Il s’agit notamment d’association de malfaiteurs en vue de commettre un délit, violation de la législation douanière relative à la réglementation des changes et des mouvements des capitaux de et vers l’étranger, ainsi que l’accusation d’abus de pouvoir.

Lire aussi : France : L’incroyable histoire d’un jeune chercheur algérien

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici