Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie se prépare à la reprise des vols avec la Russie. C’est en tout cas ce qu’affirme ce jeudi le média spécialisé Visa Algérie, citant des sources proches du dossier.

Advertisement

Les frontières algériennes sont ouvertes depuis le début du mois de juin dernier. Les voyageurs actuellement concernés par cette décision sont les ressortissants algériens qui se trouvent à l’étranger, ainsi que les étrangers voyageant vers l’Algérie dans un cadre professionnel. Concernant le programme des vols pour ce mois de juillet, il concerne notamment les aéroports de Barcelone, Tunis, Istanbul, Francfort et Rome, avec lesquels la compagnie nationale Air Algérie assure des liaisons chaque semaine. Tunisair, Alitalia, Lufthansa et Turkish Airlines desservent également les aéroports d’Alger, Oran et Constantine au départ et à destination de leurs pays respectifs, et ce à raison d’un vol hebdomadaire chacune.

Des vols sont également disponibles au départ de la France pour le mois en cours. Ceux-ci ont lieu au départ des aéroports de Paris et Marseille et sont assurés par Air Algérie, Air France, Transavia, Vueling Airlines et ASL Airlines. Ce jeudi, Transavia a prévu un vol dans le sens Paris -Oran – Paris tandis qu’Air France a programmé une liaison en aller-retour avec Alger pour demain vendredi. Vueling Airlines a prévu, de son côté, d’effectuer des vols entre Marseille et Alger tous les samedis jusqu’au 31 juillet prochain.

Frontières : Air Algérie prépare la reprise de ses vols avec la Russie

Par ailleurs, Air Algérie se préparerait également à la reprise de ces vols avec la Russie. Selon le média spécialisé Visa Algérie, qui cite des sources proches du dossier, aucune date n’a été décidée à l’heure actuelle concernant cette reprise, mais Air Algérie aurait déjà défini les conditions et les catégories de personnes concernées.

Ainsi, les vols dans le sens AlgérieRussie devraient être réservés principalement aux ressortissants russes se trouvant en Algérie, ainsi qu’aux algériens résidant légalement dans ce pays. Les étudiants algériens inscrits dans des universités russes seront également autorisés à voyager, indique la même source. Ces catégories de personnes doivent présenter un test PCR réalisé moins de 72 heures avant la date de leur départ, dont le résultat doit être en anglais ou en russe. Pour les tests dont les résultats sont fournis en français, ils doivent être traduits par un traducteur agréé par l’État, détaille le même média sus-cité.

Les voyageurs dans le sens RussieAlgérie restent quant à eux soumis aux mêmes conditions que les personnes en provenance des autres pays concernés par la réouverture des frontières algériennes. Ils doivent ainsi fournir un test PCR réalisé moins de 36 heures avant leur embarquement, et observer une période de confinement de cinq jours dans un hôtel prévu à cet effet lors de leur arrivée en Algérie.

Lire également : Frontières algériennes : Air Algérie annonce de nouveaux vols

Advertisement