Actualité du transport aérien – Le syndicat des pilotes d’Air Algérie a alerté, ce dimanche 17 Mai sur le risque d’une éventuelle faillite de celle-ci, tout en accusant la direction de la compagnie d’avoir failli à trouver de solutions aux multiples problèmes qui s’accumulent.

Advertisement

La pandémie de Covid-19, qui touche le monde depuis plus de deux ans, a eu des conséquences désastreuses sur plusieurs secteurs, dont celui du transport aérien. Du fait de la fermeture des frontières de quasiment tous les pays de la planète, la plupart des compagnies aériennes ont subi des pertes importantes, et Air Algérie n’échappe pas à la règle.

Mais alors que les autres compagnies ont quasiment repris la même activité qu’avant la crise sanitaire, Air Algérie peine à revenir à ses niveaux des années précédentes. Pour le moment, l’activité de la compagnie algérienne n’est que partielle, surtout sur le marché international. Le nombre limité de vols à ce niveau risque d’ailleurs de creuser encore davantage le gouffre financier dans lequel se trouve la compagnie nationale depuis plusieurs années.

Risque de faillite chez Air Algérie : les pilotes alertent et accusent

Dans ce contexte, le syndicat des pilotes d’Air Algérie a carrément tiré la sonnette d’alarme par rapport à un risque de faillite de cette dernière, tout en accusant la direction de ladite compagnie d’avoir failli à trouver des solutions aux problèmes qui s’accumulent depuis plusieurs années. Effectivement, le SPLA (Syndicat des pilotes de ligne algériens), a tenu, dans un communiqué rendu public ce dimanche, à  « tirer la sonnette d’alarme quant au devenir de la compagnie nationale Air Algérie ».

« Depuis le début de la pandémie du covid-19, la situation qui prévaut s’est extrêmement dégradée en raison de l’arrêt total ensuite partiel de [l’activité d’Air Algérie]», constate le même syndicat. La même source a également mis l’accent sur ce qu’elle a qualifié de « laxisme et (…) mauvaise gestion caractérisée du staff dirigeant brillant par son manque de visibilité et de planification ». « Les seules dispositions prises par la direction sont la limitation ou l’annulation à l’unilatéral de plusieurs acquis socioprofessionnels », lit-on dans le communiqué du SPLA.

En conséquence, le syndicat précédemment mentionné a prévenu quant au risque d’« un départ massif des pilotes qui se profile dans le très court terme au profit des compagnies concurrentes à l’international ». Il s’agit donc là d’un risque non négligeable pour la compagnie nationale, puisqu’un départ massif de ses pilotes pourrait aboutir directement à une faillite. « Le préjudice imputé à la compagnie suite à cette saignée de son capital humain hautement qualifié sera désastreux pour l’avenir du pavillon national », alerte le SPLA.

« La direction actuelle se refuse systématiquement à toute négociation et s’abstient de prendre ses responsabilités », ont également dénoncé les pilotes d’Air Algérie. En dernier lieu, le SPLA a appelé à l’intervention urgente des autorités concernées pour mettre fin à cette situation qui prévaut depuis plusieurs années. « Nous appelons les autorités compétentes à intervenir énergiquement pour le redressement de cette situation chaotique dans l’intérêt suprême du pavillon national », lit-on en effet dans le communiqué du SPLA.

Lire également : Diaspora Algérienne en France : une nouvelle polémique enflamme la toile

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici