Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie, s’attire de nouveau les foudres des algériens résidant dans les pays de la région du Golfe. La raison derrière ces réactions n’est autre que la non-publication, à ce jour, du programme de vols entre l’Algérie et le Qatar

Advertisement

En effet, Air Algérie n’a toujours pas fait d’annonces au sujet de ses nouveaux vols vers l’un des pays du Golfe persique, en l’occurrence le Qatar, ce qui a fortement déplu aux algériens y résidant. De son coté, Qatar Airways a dévoilé son programme de vols commerciaux à destination de l’Algérie, dès le 12 novembre, soit deux jours seulement après l’annonce du ministre algérien des transports de l’ajout du Qatar à la liste des pays desservis par les vols réguliers dans le cadre de la réouverture partielle des frontières algériennes. La compagnie qatarie a fait part de la programmation de ses vols pour les dimanches et vendredis.

Pourquoi Air Algérie n’a pas encore divulgué son programme ?

Selon une source au sein de la compagnie nationale, interrogée par le site spécialisé Visa Algérie, « il s’agit pour Air Algérie d’une nouvelle ligne qui n’était pas au programme commercial auparavant ». C’est ce qui expliquerait donc le retard dans la communication du programme de vols entre l’Algérie et le Qatar. « Il y a des accords entre les deux pays et les deux autorités de l’aviation civile. D’un point de vue commercial, il faut étudier le coût de ces vols pour établir le prix des billets », souligne-t-il.

De plus, Air Algérie devrait ouvrir une agence au niveau de la capitale qatarie, pour commercialiser ses billets d’avion. « Comme c’est une nouvelle ligne, ça nécessite des moyens humains et matériels. L’opération est en cours et elle prendra le temps qu’il faudra », explique la même source.

Il est à noter que, les polémiques se multiplient autour du transporteur aérien algérien Air Algérie. La dernière en date qui remonte à avant hier mercredi, concerne la liaison aérienne dans le sens Paris Charles de Gaulle Constantine. Ce vol, dont le décollage était prévu initialement à 17h25 n’a finalement pu quitter le tarmac de l’aéroport parisien qu’à 23h41, soit avec plus de 6 heures de retard. Ce qui a fortement angoissé les quelques 250 passagers. Bon nombre de ces derniers n’avaient d’ailleurs pas hésité à dézinguer la compagnie sur les réseaux sociaux.

« On ne nous a fourni aucune explication quant à la raison qui se cache derrière cet énorme retard. C’est ce qui m’a surtout mis hors de moi », a écrit une dame sur le réseau social Facebook. Plusieurs autres personnes qui étaient à bord du même vol semblaient être du même avis.

Lire également :

Vols depuis la France : nouvelle polémique autour d’Air Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici