Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie suscite de nouveau la polémique parmi les voyageurs algériens au sujet de ses vols au départ de la France.

Advertisement

Air Algérie assure actuellement 51 vols internationaux par semaine sur les 102 qui sont autorisés avec un total de 11 pays. La compagnie nationale demeure toutefois largement critiquée sur plusieurs aspects.

Les prix des billets sont ainsi le principal sujet qui fait jaser la diaspora. La compagnie nationale, qui assure 24 vols par semaine au départ de la France, est pourtant loin de pratiquer les tarifs les plus élevés du marché. Sa concurrente directe, Air France propose en effet des billets en aller simple à des prix qui frôlent les 800 euros par personne pour le mois de décembre prochain sur la ligne Paris-Alger.

Il y a quelques jours, Air Algérie a également été accusée de pousser ses clients à débourser des sommes plus élevés pour les vols vers la France au départ de l’Algérie. Pour le mois de décembre prochain, la compagnie nationale n’a en effet mis en vente que des billets pour des vols avec escale sur son site web et son application. Les billets pour les vols directs, vendus moins cher, sont quant à eux disponibles uniquement au niveau de ses agences.

France : nouvelle polémique autour des vols d’Air Algérie

D’ailleurs, Air Algérie vient de se retrouver au cœur d’une nouvelle polémique concernant ses vols avec la France. Ladite compagnie aérienne a ainsi fait l’objet de vives critiques de la part de la communauté nationale dans l’Hexagone.

Dans les détails, la polémique concerne le vol Paris CDG – Constantine de la compagnie aérienne algérienne, qui a fait la liaison entre les deux pays hier mercredi. Ce vol, prévu initialement pour décoller à 17h25 n’a finalement pu quitter le tarmac de l’aéroport parisien qu’à 23h41, soit avec plus de 6 heures de retard.

Les quelques 250 passagers de la compagnie nationale ont d’ailleurs dû vivre 6 longues heures d’inquiétude, selon plusieurs témoignages relayés sur les réseaux sociaux. Ce vol n’est d’ailleurs pas le seul concerné par le retard, puisque deux autres liaisons d’Air Algérie et d’Air France ont décollé avec 1h00 et 1h30 de retard au cours de la même journée. La compagnie nationale n’a, de son côté, fourni aucune explication quant à la raison qui l’a poussée à faire attendre ses clients pendant plus de 6 heures au niveau de l’aéroport de la capitale française.

Lire également : Traversées France-Algérie : la pagaille continue (vidéo)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici