Voyages et immigrationAir Algérie n’a assuré jusqu’à présent aucun vol vers le Canada, pays non concerné par l’ouverture partielle des frontières algériennes.

Advertisement

Les frontières algériennes ont été partiellement rouvertes depuis le mois de juin dernier après une fermeture de plus d’un an. Les sept pays concernés par cette réouverture sont : la France, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, la Tunisie, la Russie et la Turquie. La diaspora algérienne a été étonnée après avoir constaté l’absence du Canada de cette liste car ce pays compte la plus grande communauté algérienne établie à l’étranger juste derrière la France.

Pour pouvoir se rendre en Algérie, les voyageurs venant du Canada sont contraints de prendre un vol soit chez la compagnie française Air France, soit chez son équivalente allemande Lufthansa, pour ensuite faire une escale à Paris ou à Francfort avant de prendre un autre vol. La compagnie nationale Air Algérie n’a, pour le moment, pas d’autorisation du gouvernement algérien pour assurer des vols directs sur la ligne Montréal-Alger.

Air Algérie : bientôt le retour des vols entre le Canada et l’Algérie ?

Air Algérie traverse actuellement une grave crise financière. La somme d’argent demandée à l’État en guise d’aide semble ne pas avoir été accordée. La compagnie doit alors compter sur ses propres moyens pour sortir la tête de l’eau. La reprise de l’activité sur quelques lignes comme celle qui relie Montréal à la capitale algérienne pourrait être assez rentable pour la compagnie.

En effet, l’importante communauté algérienne installée au Canada a exprimé sa déception sur les réseaux sociaux face à l’absence des vols directs avec Air Algérie. Faire une escale à Paris ou à Francfort est non seulement pénible mais aussi très cher notamment pour les familles. Rappelons que plusieurs polémiques se sont déclenchées dernièrement à cause des prix des billets jugés « exorbitants ». Quelques voyageurs venant du Canada et des États-Unis se sont même retrouvés bloqués à l’aéroport de Francfort il y a quelques jours. La ligne directe d’Air Algérie serait la solution adéquate pour éviter tout désagrément d’autant plus que l’Algérie ne figure pas dans la liste rouge établie par le Canada par rapport à la crise sanitaire. Cet élément faciliterait grandement les échanges entre les deux pays.

Le gouvernement algérien devrait prendre en considération toutes ces causes pour enfin ouvrir les frontières aériennes au Canada et autoriser le retour des vols sur cette ligne. D’une part, cela soulagerait la diaspora algérienne qui souffre de la situation. D’autre part, cela aiderait la compagnie aérienne nationale à augmenter ses revenus pour peut-être éviter la faillite.

Lire également : Voyages, réouverture totale des frontières : le point sur la situation

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici