Voyages et immigration – La compagnie maritime nationale, Algérie Ferries pourrait prochainement ajouter de nouvelles traversées à son programme, qui a repris depuis quelques jours.

Advertisement

Le gouvernement algérien a en effet autorisé la reprise des traversées maritimes après presque deux ans de suspension. Cette décision est entrée en vigueur le 21 octobre dernier, avec l’organisation d’une première traversées entre l’Algérie et l’Espagne.

Cette dernière était assurée par le navire El Djazaïr II, qui peut transporter jusqu’à 1200 passagers sur les 1500 pour lesquels il est initialement prévu. Ledit navire assurera des traversées dans le sens Alger-Alicante-Alger et Oran-Alicante-Oran de manière alternative une fois par semaine.

Pour la France, autre pays concerné par la reprise des activités d’Algérie Ferries, le premier voyage dans le sens Alger-Marseille a eu lieu ce lundi 1er novembre. C’est le navire Badji Mokhtar III, dernière acquisition de la compagnie maritime nationale qui est chargé d’assurer les liaisons sur cette ligne. Celui-ci peut transporter 1500 passagers sur les 1800 pour lesquels il est initialement prévu. La capacité des navires d’Algérie Ferries a été réduite de 20% pour des considérations sanitaires.

Vers l’ajout de nouvelles traversées d’Algérie Ferries

Par ailleurs, Algérie Ferries pourrait prochainement ajouter de nouvelles traversées à son programme. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le premier ministre, Aymen Benabderrahmane jeudi dernier, lors de la cérémonie d’inauguration du Badji Mokhtar III.

Le chef de l’exécutif algérien, qui s’est félicité du renforcement de la flotte nationale, a ainsi rappelé que les capacités de transport d’Algérie Ferries devaient être utilisées « de manière optimale ». S’il n’évoque pas explicitement un renforcement du programme de la compagnie nationale, le premier ministre y appelle ainsi très clairement.

Rappelons qu’actuellement, la flotte d’Algérie Ferries est constituée de quatre navires. Il s’agit du Tassili II, Tariq Ibn Ziyad, Djazaïr II et Badji Mokhtar III. Si les deux derniers navires mentionnés ont repris leurs activités, les deux autres restent pour le moment inutilisés. Avant la crise sanitaire, la compagnie maritime algérienne desservait la France, l’Espagne et l’Italie. Ce dernier pays devrait ainsi être le prochain à bénéficier de voyages maritimes avec le territoire national.

En outre, rappelons également que la compagnie maritime française, Corsica Linea a annoncé il y a quelques jours la reprise de ses traversées avec l’Algérie. « Compte tenu de l’ouverture des frontières maritimes FranceAlgérie déclarée par les autorités algériennes à partir du 6/11/2021, nous avons le plaisir de vous annoncer que Corsica Linea reprend ses traversées à compter du 9/11/2021 », avait-elle indiqué dans un communiqué rendu public mercredi dernier.

Lire également : Remboursement des billets : nouvelles précisions d’Air Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici