Voyages et immigration – Une nouvelle fermeture des frontières de l’Algérie n’est désormais plus à exclure. C’est ce qu’ont affirmé ce dimanche des sources proches de ce dossier, citées notamment par le média spécialisé Visa Algérie.

Advertisement

L’Algérie vit actuellement une situation sanitaire difficile, avec une nouvelle recrudescence inquiétante des cas de contamination au Coronavirus. Hier samedi, le bilan quotidien du ministère de la santé a fait état de 1305 nouvelles contaminations et de 16 nouveaux décès en l’espace de 24 heures. Vendredi 23 juillet, le bilan avait atteint un nouveau record avec 1350 nouveaux cas confirmés. C’est la première fois que l’Algérie enregistre un bilan aussi lourd depuis l’apparition des premiers cas de la maladie sur son territoire au printemps 2020.

Face à cette situation, le gouvernement a lancé plusieurs campagnes de sensibilisation et mise notamment sur la vaccination en masse pour tenter d’enrayer la progression de la maladie. Avant-hier vendredi, l’Algérie avait d’ailleurs réceptionné un nouveau lot de plus de deux millions de doses du vaccin chinois Sinovac. Toutefois, les autorités pourraient aller vers des mesures plus fermes face à l’urgence de la situation. Le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune présidera d’ailleurs une réunion du conseil des ministres ce dimanche, a annoncé la présidence de la République dans un communiqué hier samedi. La situation sanitaire dans le pays sera le principal sujet qui sera abordé lors de cette réunion, a indiqué la même source.

Algérie : vers une nouvelle fermeture des frontières

Dans ce contexte, le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune pourrait d’ailleurs annoncer une nouvelle fermeture des frontières de l’Algérie. C’est ce qu’ont en tout cas indiqué des sources proches du dossier, citées notamment par le média spécialisé Visa Algérie ce dimanche. « Pour l’instant, aucune décision n’a été prise. Mais une fermeture n’est pas exclue », expliquent les mêmes sources. Même si plusieurs spécialistes ont plaidé au cours des semaines précédentes en faveur du maintien des vols, certains d’entre eux n’ont toutefois pas émis de réserves quand à la suspension des voyages avec certains pays. C’est notamment le cas du Dr Mohamed Bekkat Berkani, qui s’est dit favorable à une suspension des vols avec la Tunisie et la Turquie.

Le Pr Mohamed Belhocine, qui s’est de nouveau exprimé à ce sujet hier samedi, n’a également pas écarté la possibilité d’une nouvelle fermeture des frontières en Algérie. « On ne sait pas pour l’instant si dans les semaines à venir, il n’y aura pas un nouveau variant qui échapperait éventuellement à la vaccination. Ce qui serait un scénario catastrophe totale », a-t-il expliqué dans un entretien au média en ligne TSA.

Outre la possible fermeture des frontières, le gouvernement pourrait également prendre des mesures plus fermes au niveau local. Ainsi, le retour à un confinement plus strict et la fermeture de certains lieux recevant du public, à l’image des plages devraient également figurer parmi les décisions qui tomberont d’ici ce dimanche soir.

Lire également : Vols d’ASL Airlines en août : du nouveau pour les algériens

Advertisement