Actualité algérienne – L’association d’astronomie Sirius a dévoilé, ce samedi, la date probable du début du ramadan 2021 en Algérie. Comme chaque année à la veille de ce mois, ladite association a ainsi rendu public un communiqué à l’adresse de la presse nationale.

Alors que le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé il y a quelques jours que le ramadan de cette année débutera le 13 avril prochain en France, la date de début de ce mois en Algérie n’est toujours pas connue. La traditionnelle « nuit du doute », lors de laquelle se fait l’observation du croissant lunaire marquant le début de ce mois sacré dans la religion musulmane, a été fixée à lundi 12 avril par le ministère des affaires religieuses et des wakfs. Dans ce sens, le mois de ramadan devrait débuter le 13 ou 14 avril en cours, et la date officielle ne sera annoncée que lundi dans la soirée.

Notons, par ailleurs, que le mois de ramadan interviendra encore cette année dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19. Le ministère des affaires religieuses et des wakfs a annoncé, il y a quelques jours, qu’il avait donné son aval pour la tenue de la prière nocturne des tarawihs au cours de ce mois. Ces prières se feront toutefois dans le cadre d’un protocole sanitaire strict, pour éviter une nouvelle vague de contaminations.

Ramadan 2021 en Algérie : voici la date du début

De son côté, l’association Sirius a estimé, dans un  communiqué rendu public ce samedi, que la date du début du ramadan 2021 en Algérie sera pour mercredi 14 avril prochain. « La nouvelle lune (Conjonction astronomique) du mois de ramadan naîtra dans la matinée du jour même (lundi 12 avril, ndlr) à 3 h 30, heure d’Algérie. Malgré cela, l’âge du croissant lunaire lors du coucher du Soleil le soir même ne sera pas suffisant pour qu’il soit visible à l’œil nu de chez nous », a indiqué ladite association.« Il est donc patent qu’astronomiquement parlant, nous devrions compléter le Chaâbane à 30 jours et débuter le mois de ramadan le mercredi 14 avril si l’on se base sur l’observation visuelle directe stricte du croissant », a-t-elle ajouté.

« Cependant si une observation locale ce soir-là (12 avril) est validée par le Comité national des croissants, quoique erronée astronomiquement parlant, ou s’il se base sur des rapports très probables « d’observation visuelle » mais toutes aussi erronés de pays arabes, le mardi devrait être déclaré premier jour du mois de ramadan », souligne toutefois Sirius.

Lire également : Reconfinement au ramadan, ouverture des frontières en Algérie : l’avis d’un spécialiste