Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Actualité

Algériens en France : des réactions lunaires de Éric Zemmour et de Jordan Bardella

Published

on

Éric Zemmour Algériens

Immigration – Algérie Visas et VoyagesSix semaines après la visite d’Emmanuel Macron en Algérie, la Première ministre, Élisabeth Borne, s’est rendue à son tour à Alger, accompagnée de la moitié de son gouvernement. Pour son premier déplacement à l’étranger, la presse française a fortement réagi à cette messe ministérielle organisée du coté de la capitale algérienne. De son côté, le polémiste Éric Zemmour a commenté la déclaration de la Première ministre française, où celle-ci a évoqué la facilitation du déplacement des citoyens algériens et français entre les deux pays.

Élisabeth Borne, a effectué dimanche 9 et lundi 10 octobre un voyage à Alger, avec la ferme intention de concrétiser les engagements d’un partenariat mutuellement avantageux entre les deux pays, après tant d’occasions perdues. Toutefois, la Première ministre française n’a pas évoqué le dossier du gaz, pourtant au cœur des préoccupations de la France.

« La Première ministre français a passé deux jours à Alger avec quinze ministres pour acter la réconciliation des deux pays. Un voyage marqué par de nombreux symboles, mais peu d’actes concrets », a indiqué à ce titre Franceinfo estimant que l’objectif de cette visite ministérielle « était bien de montrer que tout va mieux entre les deux pays », tandis que pour Le Point, cette visite était une « opération séduction tricolore ».

Algériens en France : Éric Zemmour et Bardella voient les choses autrement

« Loin de l’attention des Français, en Algérie, Élisabeth Borne s’engage à ” généraliser et faciliter le mouvement des personnes ” entre l’Algérie et la France. Elle est la seule à le trouver compliqué. Le gouvernement continue d’organiser le Grand Remplacement avec enthousiasme », a publié Éric Zemmour sur son compte Twitter, en repostant la déclaration d’Élisabeth Borne.

D’autres hommes politiques d’extrême droite ont également réagi à cette déclaration de la Première ministre française, illustrant ainsi la crainte de l’arrive en masse d’Algérie sur le sol français. « En catimini, depuis l’Algérie, Élisabeth Borne annonce l’intensification des flux migratoires algériens vers la France : pour les amis d’Emmanuel Macron, l’immigration n’est pas un problème, c’est un projet, qu’ils imposent aux Français sans jamais les consulter », a déclaré le député européen Jordan Bardella et président par intérim du parti Rassemblement National.

Concrètement, il est clair qu’il n y aura guère d’intensification de flux migratoires, d’autant que le Chef de l’Etat français avait insisté pendant sa virée algérienne sur le fait que les autorités françaises allaient plutôt aider les candidats à l’immigration choisie en Hexagone.

Lire également :

Dessertes France Algérie : Corsica Linéa épinglée pour un énorme scandale humanitaire

Trending