Voyages et immigration – Le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune présidera, ce mercredi une réunion du haut conseil de sécurité (HCS) au cours de laquelle devraient être prises des décisions concernant l’augmentation des vols vers l’Algérie et la réouverture des lignes maritimes.

Advertisement

Les frontières algériennes sont ouvertes depuis le 1er juin dernier, et plusieurs compagnies aériennes ont programmé des vols à destination du territoire national depuis cette date. C’est notamment le cas d’Air Algérie, qui assure des vols avec les aéroports de Barcelone, Tunis, Istanbul, Francfort, Rome, Paris et Marseille. Des compagnies étrangères sont également autorisées à desservir l’Algérie au départ et à destination de leurs pays respectifs.

Néanmoins, le nombre de vols disponibles actuellement reste très loin de satisfaire la forte demande de la communauté national à l’étranger. Au départ de la France, où réside une grande partie des algériens installés à l’étranger, la compagnie nationale Air Algérie n’assure actuellement que trois liaisons par semaine depuis les aéroports de Paris et de Marseille. Air France, ASL Airlines, Vueling Airlines et Transavia assurent quant à elles un vol par semaine chacune avec l’Algérie. Les algériens de l’étranger sont d’ailleurs montés au créneau plusieurs fois pour réclamer l’augmentation du nombre de voyages avec le territoire national.

Vols vers l’Algérie, lignes maritimes : ce que devrait annoncer Tebboune

Dans ce contexte, le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune devrait prendre ce mercredi des décisions concernant l’augmentation du nombre de vols et la réouverture des lignes maritimes avec l’Algérie. Selon un communiqué de la présidence de la République, le président algérien présidera en effet une réunion du Haut conseil de sécurité (HCS) au cours de laquelle sera notamment évoquée la situation sanitaire qui prévaut actuellement dans le pays.

Selon les informations de Dnalgerie, le gouvernement aurait déjà validé un nouveau programme d’Air Algérie concernant l’augmentation des vols. Celui-ci comporte notamment trois nouvelles destinations, à savoir le Canada, les Émirats Arabes Unis et la Grande Bretagne. L’annonce officielle de ce programme devrait intervenir à l’issue de la réunion de ce mercredi, a-t-on appris des mêmes sources. De même, les autorités officielles s’apprêteraient également à donner leur feu vert pour la reprise des activités de la compagnie maritime Algérie Ferries, qui a suspendu ses voyages depuis la fermeture des frontières du pays en mars 2020.

Voyages vers l’Algérie : pourquoi faut-il les augmenter ?

Notons d’ailleurs que plusieurs arguments plaident actuellement en faveur d’une ouverture plus large des frontières. En premier lieu, il y a notamment le taux de contaminations très faibles parmi les personnes en provenance de l’étranger. Selon le groupe hôtelier public HTT, le nombre de cas positifs enregistrés parmi ceux-ci a été de moins d’une dizaine sur presque 25.000 personnes qui avaient été confinées depuis la reprise des voyages le 1er juin dernier.

Un autre argument de taille est d’ordre commercial. Une augmentation des vols permettra ainsi à la compagnie aérienne nationale, Air Algérie d’élargir ses activités et de faire face à la crise financière dont elle souffre toujours du fait de la pandémie de Coronavirus.

Par ailleurs, notons également que malgré une nouvelle vague de la pandémie de covid-19 en Algérie, plusieurs experts ont plaidé en faveur d’une ouverture plus large des frontières. Selon le Pr Mohamed Belhocine, l’augmentation des contaminations en Algérie n’a d’ailleurs aucun lien avec la récente reprise des vols, puisque le variant Delta, qui circule activement à l’heure actuelle était déjà présent en Algérie plusieurs semaines avant la décision de réouverture partielle des frontières.

Lire également : Exclusif. Augmentation des vols : voici le programme complet d’Air Algérie

Advertisement