Voyages et immigration – Le ministère de l’Intérieur a introduit, depuis quelques mois, l’obligation de disposer d’une autorisation de sortie pour les algériens souhaitant voyager à l’étranger. Ce document est requis pour les personnes titulaires d’un visa de court séjour qui doivent voyager en urgence, notamment pour des motifs sanitaires.

Depuis quelques jours, une vive polémique a éclaté concernant cette autorisation de sortie parmi les internautes algériens. Plusieurs personnes ont en effet indiqué sur les réseaux sociaux avoir été refoulées aux aéroports car elles ne disposaient pas de cette autorisation. « Hier (dimanche 14 février, ndlr), les gens ont pu voyager normalement alors que nous, on nous demande une autorisation de sortie », indique notamment Kamel, rencontré hier lundi à l’aéroport Houari Boumediène d’Alger. Le même interlocuteur a expliqué à Dnalgerie qu’il avait été refoulé alors qu’il disposait d’un visa C pour regroupement familial.

En effet, cette autorisation de sortie concerne uniquement les algériens titulaires d’un visa de court séjour. Les personnes résidant à l’étranger, les étudiants titulaires d’un visa D ou encore les ressortissants européens bloqués en Algérie sont exemptés de cette mesure. C’est ce qui explique que certaines personnes peuvent voyager alors que d’autres se font refouler aux aéroports à défaut de disposer de cette autorisation.

Comment obtenir l’autorisation de sortie pour les algériens ?

Auparavant, les personnes pour lesquelles cette autorisation est requise devaient se déplacer jusqu’au siège du ministère de l’Intérieur à Alger pour la demander. En plus du problème que cela représentait pour les personnes habitant loin de la capitale, cette procédure était également critiquée pour le temps qu’elle prenait. Le ministère ne délivrait en effet pas le fameux document sur place. Néanmoins, la demande de cette autorisation peut désormais se faire en ligne, a indiqué le ministère de l’Intérieur sur son site internet.

Pour ce faire, les personnes concernées doivent se rendre sur le site du ministère sus-cité et saisir leurs informations personnelles (nom, prénom, numéro de passeport, numéro d’identification national). Les informations sur le lieu de résidence sont également requises, ainsi que les informations concernant le pays de destination. Les futurs voyageurs doivent également fournir leurs informations de contact (e-mail, numéro de téléphone) et télécharger les documents attestant du motif de leur voyage sous le format PDF. Une fois ces étapes terminées, les services du ministère étudient la demande et font parvenir leur réponse au concerné par e-mail et par SMS.

Lire également : Fermeture des frontières en France : quelles sont les catégories d’algériens autorisées à entrer sur le sol français ?